PSG : "l'accrochage" Nenê-Gameiro est oublié

Au moment de tirer le premier penalty de la rencontre entre le et (2-1, 7e journée de L1) hier soir, Kévin Gameiro et se sont un peu embrouillés pour savoir qui allait prendre ses responsabilités.

Gameiro et Nenê

Finalement l'ancien attaquant de Lorient a laissé le milieu offensif brésilien exécuter la sentence avec succès avant que ce dernier lui laisse tirer le second penalty à la 71e minute de jeu. Lors d'un entretien repris par France Football, l'international français a souligné que ce petit incident est déjà aux oubliettes. "Il n'y a rien. Je voulais tirer, il a pris le ballon, il a marqué. Tant mieux pour nous. En deuxième mi-temps, il me l'a donné. Le plus important, c'est d'avoir gagné et marqué ce penalty", a expliqué le buteur francilien selon France Football.

Pour sa part, l'entraîneur du PSG ne s'affole pas plus que cela car il estime que cela prouve à quel point les joueurs sont concernés sur le terrain. "Ce n'est pas grave. Je les laisse, ce sont des grands garçons. Mais Nene est tireur n°1. Après, ils se font l'accolade, c'est le plus important. Quand les joueurs ont des réactions sur le terrain, c'est aussi qu'ils ont la pression. Mais après il n'y a jamais de souci, ça rentre dans le vestiaire, ça discute (...) Je n'aime pas les morts-vivants. Les gars qui ont du caractère nous font gagner des matches. Pas ceux qui se cachent."
Article précédent L'OM et le PSG s'impose... Article suivant Exclu TM : l'agent de B...