Le Real déroule, le Bayern calme City et MU se fait surprendre

La 2ème journée de Champions League n'a pas souri aux équipes de Manchester. Si United a concédé le nul sur son terrain face au FC Bâle, City s'est incliné dans le sommet de la soirée contre le , qui prouve qu'il faut compter sur lui. , buteur et passeur décisif, participe à la belle victoire du contre l', qui profite aussi à l'.

Mario Gomez

Groupe A


Le "groupe de la mort" l'est surtout pour et . Les Anglais, qui faisaient figure d'épouvantail pour une équipe sortie du chapeau 3, font un difficile apprentissage de la C1. Déjà tenus en échec à la maison par le Napoli en ouverture, les Citizens se sont inclinés chez le Bayern Munich ce mardi (2-0), et s'en sortent avec un seul point pris en deux journées. Pour les Bavarois, qui ambitionnent d'atteindre la finale qui aura lieu dans leur enceinte de l'Allianz Arena, la compétition commence on ne peut mieux. Deux victoires en deux matchs, les deux sur le même score en encaissant pas le moindre but, et déjà cinq points d'avance sur City, 3ème du groupe. Sa victoire de ce mardi, le Bayern la doit à un nouveau doublé de , en fin de première mi-temps (38e, 45e), sur deux buts de renard des surfaces, trompant sur une deuxième ou troisième tentative.

Le Napoli, qui a dominé Villarreal (2-0) grâce à des buts de ses deux symboles, (14e)et (17e), le second transformant un penalty provoqué par le 1er, démontre pourquoi il était l'un des pires tirages possibles dans le chapeau 4, et que les quatre formations de ce groupe A ont les moyens de se qualifier pour les huitièmes de finale. Quoi que finalement, le Sous-Marin Jaune paraît en dessous des autres équipes de la poule, et voit la qualification s'éloigner dangereusement, après deux défaites et déjà quatre longueurs retard sur , deuxième au classement, et avant une double confrontation face à Manchester City.

Groupe C


tombe de haut. Les hommes de n'ont pas perdu (3-3) face au FC Bâle ce mardi, mais ce match nul a un goût de défaite. Car sur leur pelouse, les Red Devils menaient tranquillement à la pause (2-0), sur deux buts de (16e, 17e), avant qu' ne lui réponde par un triplé au retour des vestiaires (58e, 60e, 76e sp). Fort heureusement pour les finalistes de la dernière édition, le fameux Fergie Time leur a une nouvelle fois souri, permettant à son équipe de prendre un point (90e). Mais avec deux points pris en deux matches, les Mancuniens ne sont pas dans les clous, et devront faire un carton plein lors des quatre prochaines journées. On ne donne pas cher de la peau de Galati dans la double confrontation à venir ...

Du coup, fait une bonne opération. Après le nul face à United, le club lisboète prend trois points précieux sur le terrain de l'Otelul Galati (1-0), le club roumain découvrant la difficulté du haut niveau. Superbement servi d'un passe haute en profondeur, César ouvre la marque avant la pause (41e), et offre trois points aux Aigles de Lisbonne, qui possèdent deux unités d'avance sur Manchester, et autant que les Suisses de Bâle avant la confrontation directe.

Groupe D


Le Real Madrid y va tout droit. Déjà vainqueurs du Dinamo Zagreb il y a deux semaines en Croatie (1-0), les Madrilènes n'ont pas laissé la moindre chance à l'Ajax Amsterdam ce mardi à Santiago Bernabeu (3-0). Sur une merveille d'action collective, Karim Benzema sert du côté droit qui ouvre la marque (25e). Le Portugais buteur est ensuite passeur pour . Ronaldo sert le Brésilien sur une tentative de une-deux qui attire les défenseurs sur son côté gauche, laissant le champ libre à Kaka pour tromper le portier batave du pied gauche, et de l'extérieur de la surface (41e). Et comme les rôles tournent à Madrid, c'est Benzema, déjà passeur décisif, qui ponctue la marque dès le retour des vestiaires (49e). L'international tricolore offre une victoire de prestige à son équipe, et donne un coup de main à ses anciens partenaires de l'OL en laissant l'Ajax à distance dans la course à la deuxième place.
Article précédent Match Bayern Munich - M... Article suivant Dzeko - Tevez, la guerr...