Un homme fort de la Juventus va rejoindre le PSG !

L'équipe actuelle du Paris Saint-Germain écrit un nouveau chapitre de l'histoire du club de la capitale depuis quelques semaines. Pour l'heure tout va bien sur le terrain avec une place de leader en et des débuts probants en Ligue Europa contre le Red Bull Salzburg (succès 3-0). Dans les coulisses, l'organigramme commence aussi à prendre forme après une longue période de flou.

Jean-Claude Blanc

Resserrer les rangs au niveau de l'organisation. Après l'arrivée des investisseurs qataris, on ne savait pas trop comment serait géré le . Certes un président intérimaire, Benoît Rousseau, avait été nommé pour épauler le manager général . Mais ce dirigeant fantôme s'est rarement exprimé au sujet de son rôle et on se demandait vraiment quelles étaient ses attributions exactes. Aujourd'hui, tout est clairement en passe de se décanter. Selon Le Parisien, les représentants des salariés ont appris hier que la structure juridique du club va être modifiée. Concrètement, cela veut dire qu'entre le 10 et le 15 octobre, le conseil de surveillance et le directoire vont être supprimés au profit d'un conseil d'administration traditionnel.

Sans surprise, c'est l'un des hommes forts (Nasser Al-Khelaifi) du fonds d'investissement Sports Investments (QSI) qui prendra les commandes de cette structure aux côtés de cinq membres qui officiaient jusqu'à présent au sein du conseil de surveillance. A priori, un nouveau directeur général devrait également être nommé d'ici quinze jours. Il s'agirait de qui a quitté la après cinq années de bons et loyaux services à des postes divers dont celui de président entre octobre 2009 et avril 2010. Cet homme d'affaires expérimenté a grandement contribué au retour des Bianconeri au premier plan après l'affaire du Calciopoli qui avait expédié la Vieille Dame en Serie B en 2006.

Un centre d'entraînement flambant neuf ?


Par ailleurs, les tifosi savent que le Français a beaucoup oeuvré pour que le club piémontais bénéficie d'un stade flambant neuf qui a été inauguré contre Notts County (D3 anglaise) le 8 septembre dernier. Contre une somme globale de 105 millions d'euros et un délai d'attente d'un peu plus de deux ans, la Juventus Turin a désormais un outil performant qui peut accueillir environ 40.000 supporters dans des conditions optimales (accueil, sécurité...). A Paris, Jean-Claude Blanc devrait avoir une mission de cette envergure : la construction d'un nouveau centre d'entraînement qui remplacera à terme le Camp des Loges pourtant rénové il y a trois ans.

L'objectif avoué est clairement de dénicher en Ile de France et un peu partout dans le monde des jeunes footballeurs de grande qualité qui pourraient à terme devenir des emblèmes du club comme et . Longtemps délaissée, la formation revient au goût du jour au Paris Saint-Germain et le fait de pouvoir disposer d'un outil comparable à Milanello () pourrait permettre d'entrer dans une nouvelle dimension avec des stars recrutées à prix d'or et des perles qui ne demandent qu'à évoluer au . Qu'il semble loin le temps où le PSG n'avait pas les moyens de ses ambitions...
Article précédent Lyon : Lisandro et Gour... Article suivant PSG : Bougherra ne plai...