Blanc, nouveau "Président" du PSG

Le Paris Saint-Germain a officialisé, via un communiqué, la nomination de au poste de directeur général du club de la capitale, en remplacement de Benoît Rousseau.

Jean-Claude Blanc

Petit à petit, Paris fait son nid. Aussi bien dans les cimes du classement de la que dans la longue route qui mène à la reconnaissance. Racheté par le fonds d'investissement QSI, le club de la capitale est en train de se structurer par touches, à coup de millions certes, mais aussi avec des hommes de qualité. Après avoir appelé à la direction du secteur sportif, ce qui a permis de décanter bon nombre de transferts durant le mercato estival - on pense bien évidemment à ceux de , ou encore - le Paris SG va faire également peau neuve au niveau de sa direction administrative. Avec le départ de à l'arrivée des Qataris, c'était le très discret Benoît Rousseau qui occupait jusque-là le poste de président, en qualité "d'intérimaire".

Via un communiqué publié sur le site officiel du club, QSI a officialisé la nomination de Jean-Claude Blanc au poste de directeur général. "Une assemblée générale sera convoquée le 21 octobre 2011 pour se prononcer sur la modification du mode d'administration et de direction de la société par l'adoption d'un conseil d'administration qui se prononcera alors sur la nomination de Jean-Claude Blanc. Jean-Claude Blanc prendra ses fonctions à l'issue dudit conseil, le 21 octobre 2011", peut-on ainsi lire. Borné aux fonctions administratives, il sera chargé de l'ensemble des activités du club hormis le secteur sportif. Il travaillera en étroite collaboration avec Leonardo, Directeur Sportif du club. assumera la fonction de Président Directeur Général du club".

Loin d'être un inconnu dans le monde footballistique, Jean-Claude Blanc a fait ses preuves de l'autre côté des Alpes, à la Juventus de Turin plus précisément, où il a été successivement administrateur délégué, directeur général et enfin président des Bianconeri avant qu' ne reprenne les rênes de la maison piémontaise. Reconnu en Italie pour son excellente gestion financière de la Juve, Jean-Claude Blanc, 48 ans, fait partie de la refonte en profondeur de l'organigramme parisien, voulue à la fois par QSI mais aussi par Leonardo, qui a certainement pesé dans ce choix. Jean-Claude Blanc a également reçu l'aval de Nasser Al Khelaifi qui a déclaré être "très heureux d'accueillir, un grand professionnel du monde sportif, dont l'expertise contribuera à atteindre les objectifs de réussite" que le s'est fixé dans les années à venir. Blanc a donc du pain sur la planche mais les fonds illimités de QSI devraient, à n'en pas douter, lui faciliter la tâche dans la gestion d'un club qui entame indéniablement sa mue.
Article précédent PSG : Courtois parle de... Article suivant Le PSG tient le bon bou...