Quand Bojan se paye la tête de Guardiola !

Le jeune espoir du football catalan s'est émancipé du en signant cet été pour la formation italienne de l'AS Rome. Après plusieurs mois, l'international ibérique est revenu sur les raisons de son départ et pointe du doigt le rôle de .

Bojan Krkic

"J'ai quitté le à cause de Guardiola." Cette saillie est signée Bojan Krkic. Alors que l'entraîneur catalan est porté aux nues par tous les joueurs qui l'ont connu du côté du , l'ancien enfant prodige barcelonais l'a mauvaise. Formé à la fameuse Masia, centre d'entraînement des Blaugrana, Bojan Krkic, espagnol d'origine serbe, a marqué de son empreinte l'histoire du club catalan en devenant le joueur le plus jeune à inscrire un but en , à seulement 17 ans et 53 jours. Seulement voilà, son statut de petit prodige du football ibérique a vraisemblablement été trop lourd à porter pour celui qui n'est jamais parvenu à s'imposer dans une équipe très concurrentielle.

Et Bojan, transféré depuis à l'AS Rome mais qui possède toujours dans son contrat une clause de rachat, n'a pas hésité à pointer du doigt son ancien entraineur Pep Guardiola comme étant la principale raison de tous ses maux : "Aux entraînements, c'est comme si Guardiola ne me voyait jamais. Je pouvais me donner à 100%, il ne m'a jamais considéré lors des matches. J'ai principalement quitté Barcelone à cause de lui et je n'y retournerais certainement jamais tant qu'il sera sur le banc du Barça." Sous "Pep", le joueur de 21 ans a disputé environ une trentaine de matches toutes compétitions confondues par saison, la plupart du temps en tant que remplaçant, et a inscrit au total 29 réalisations. Pas suffisant pour espérer déloger les Messi, Eto'o, Henry, et autre Villa du onze-type.

"J'étais malheureux car je ne jouais pas et je n'avais pas de continuité dans mes performances. J'étais triste et je ne voulais pas jouer ou m'entraîner", ajoute Bojan à la télévision espagnole. "J'ai essayé de lui parler plusieurs fois, mais les mots ne sortaient pas. C'est une chose de jouer et une autre de ne pas se sentir comme partie intégrante de l'équipe." Toutefois, l'international espagnol confesse que Guardiola reste à ses yeux "le meilleur entraineur que l'on puisse avoir en club, en tant que supporter" mais espère dorénavant tourner la page Barça et réussir sous les ordres d'un ancien du club catalan, .
Article précédent Italie : Osvaldo se sen... Article suivant Roma : ...et Totti manq...