Pedretti de retour à l'AJA

se déplace sur le terrain de l'AJ , samedi, dans le cadre de la dixième journée de L1. Une rencontre symbolique pour Benoit Pedretti, passé d'Auxerre à Lille cet été. Totalement relancé en Bourgogne après des passages manqués à Lyon et à l'Olympique de , le milieu ne fera néanmoins pas de détails au moment de revoir son ancienne formation.
Benoît Pedretti
C'est une rencontre forcément spéciale que s'apprête à jouer Pedretti samedi. Après cinq saisons passées à l'AJA, c'est sous la tunique de Lille qu'il s'apprête à fouler la pelouse de l'Abbé-Deschamps pour le compte de la 10e journée de . "Cela me fait très plaisir de retrouver mes anciens équipiers auxerrois, mais aussi les gens du clubs ainsi que les supporters", a expliqué le milieu de terrain, reconnaissant après "cinq belles années" passées à l'AJ Auxerre. Tricard après des passages ratés à Lyon puis Marseille, le footballeur formé à a trouvé dans l'Yonne un environnement parfait pour travailler dans le calme. Totalement relancé à Auxerre, il a su s'imposer comme un des leaders de l'équipe, étant même nommé capitaine avec à la fin une qualification pour la C1 il y a deux saisons.

Cet été, Pedretti a changé de planète en arrivant à Lille. Chargé de prendre la suite de Cabaye dans l'entrejeu en tant que relayeur gauche dans le 4-3-3 mis en place par , il a connu un début d'exercice compliqué. Son but à Caen, lors de la troisième journée, a fait effet de déclic. Mais à l'image de sa formation, il ressort d'une période assez difficile sur le plan comptable, avec une série de cinq matchs nuls de suite, cassée par le succès contre Rennes (2-0) peu avant la trêve internationale. "Notre bilan n'est pas mauvais", a toutefois expliqué Pedretti devant la presse.

5ème à 4 points du premier de la classe, le Paris Saint-Germain, lille OSC est en effet dans les clous. "C'est satisfaisant, on progresse au niveau du jeu", a ajouté l'ancien Auxerrois, qui a déploré toutefois "un manque de points en " après deux matchs nuls. Hors de question pour autant de penser au choc européen contre l'Inter, prévu mardi. "Le groupe est suffisamment mûr pour aborder tous les matchs à 100%, a prévenu Pedretti. À Auxerre, on s'attend à devoir livrer un combat. Si nous sommes ne serait-ce qu'à 5 ou 10 % en dessous de notre potentiel, on risque de passer à la trappe." Aucun doute sur le fait que l'ancien Auxerrois aura bien quelques tuyaux à donner à ses partenaires afin de ne pas tomber dans le piège icaunais sur un terrain qu'il connait bien...
Article précédent Exclu TM : vers un reto... Article suivant Lille s'est ...