Lille s'est réveillé

est allé s'imposer sur le terrain de l'AJ Auxerre (1-3), ce samedi, lors de la dixième journée de L1. Menés au score, les Lillois ont attendu l'entrée en jeu d'Hazard juste après la pause pour se réveiller et faire la différence, avec notamment le 1er but, décisif, de Jelen. De bon augure avant la réception de l'Inter en C1 mardi.



Non, Lille n'a pas refait le coup de la panne. On a pourtant cru que lille OSC allait retomber dans ses travers et lâcher des points sur la pelouse d'une certes séduisante équipe d'Auxerre. Mais les champions de France comptent dans leurs rangs un joueur décisif en la personne d'. Sans leur feu-follet belge, remplaçant au coup d'envoi, tout comme , les Dogues ont connu beaucoup de difficultés en première période sur le plan offensif. Bien en place, l' se payait même le luxe de profiter des largesses défensives nordistes. Sur une sortie kamikaze de Landreau, l'arbitre laissait ainsi l'avantage alors que Le Tallec était à terre. Oliech ne se faisait pas prier pour donner l'avantage aux Icaunais (35e). Une ouverture du score logique, alors que l'inédit trio offensif Obraniak-Rodelin-Payet ne s'était pas vraiment illustré du côté lillois. Conscient de cette apathie, Garcia lançait rapidement au retour des vestiaires Hazard et Jelen. Un coaching qui se révélait payant.

Hazard fait la différence


Après une entame de seconde mi-temps compliquée, Lille mettait enfin le pied sur l'accélérateur, sous l'impulsion d'Hazard. Le Belge servait ainsi parfaitement Payet, de retour de blessure, qui fusillait Sorin pour égaliser et fêter son retour sur les terrains (71e). Puis dix minutes plus tard, après une action orchestrée par Hazard et Cole, Jelen se trouvait au bon endroit au bon moment après une frappe repoussée de l'Anglais. L'ancien joueur d'Auxerre inscrivait son premier but sous les couleurs du Lille OSC, mais ne le fêtait pas, par respect pour son ancien club (82e). Dépités, les Auxerrois concédés même un penalty juste avant le coup de sifflet final, transformé par le nouvel international Debuchy (90e +3). Un succès logique, même si le Losc aura peiné en 1ère mi-temps avant de finalement faire la différence au retour des vestiaires. Lille enchaine un dixième match sans défaite, toutes compétitions confondues, et surtout un 2ème succès consécutif en championnat. L'Inter, mal en point après avoir été battu en championnat d'Italie ce samedi, est prévenu : le Losc et Hazard sont en grande forme.
Article précédent Pedretti de retour à l... Article suivant LOSC : Garcia ne cache ...