Erding doit prendre la relève

Le Paris Saint-Germain se déplace sur le terrain des Slovaques du Slovan Bratislava, jeudi, à l'occasion de la troisième journée de la phase de groupes de l'. Un match que devrait débuter . Annoncé partant mais finalement retenu en toute fin du marché des transferts, le buteur turc doit se contenter du rôle de doublure de et profite du turn-over sur le plan européen pour grappiller du temps de jeu et se montrer.

Erding
"Je suis derrière Kevin mais il faudra compter avec moi." Interrogé dans le journal mercredi, Mevlut Erding est bien conscient de sa situation au Paris Saint-Germain. Doublure de luxe de Kevin Gameiro en attaque, en attendant le retour de blessure de , l'international turc n'a que peu d'occasions pour se mettre en avant. Depuis le coup d'envoi de la saison, il n'a ainsi disputé que 80 minutes en championnat pour sept apparitions, toutes comme joueur de remplacement. Le temps de délivrer deux passes décisives et de marquer un seul petit but. Une unique réalisation qui a convaincu les décisionnaires parisiens et surtout , le directeur sportif, de le conserver. Buteur puis passeur décisif pour son pote Ménez à le 29 août dernier (1-3, quatrième journée), Erding avait ainsi dû défaire ses valises, alors qu'il était sur le point de rejoindre Rennes. De quoi énerver passablement , lui qui pensait tenir son attaquant qui a au final été retenu par le Paris Saint-Germain et qui a même prolongé son bail d'une saison(jusqu'en 2014) dans le même temps.

Depuis, Erding doit se contenter de bout de matchs. S'il a offert l'égalisation à sur la pelouse d'Evian (2-2) lors de la sixième journée, difficile pour lui de montrer quoi que ce soit avec son faible temps de jeu, lui qui n'a disputé que 16 minutes à dimanche par exemple, mais qui a été titulaire contre Salzbourg et Bilbao en Europa League, sans marquer un seul but. Hors de question pour autant de déprimer. "C'est exceptionnel de faire partie de ce projet", a lancé l'ancien Sochalien, qui vise ni plus ni moins que "le titre" avec le Paris Saint-Germain.

Hiddink le surveille

Ce jeudi, il devrait profiter du turn-over instauré par Kombouaré pour l'instant en Ligue Europa pour débuter face au Slovan Bratislava. Une belle occasion de se montrer et de convaincre notamment , le sélectionneur de la . "Il regarde tous les matchs du , mais il faut que je joue beaucoup pour être titulaire avec la Turquie", a avoué le principal intéressé. Difficile néanmoins pour lui de bousculer la hiérarchie établie. L'arrivée de Pastore a plus ou moins contraint à instaurer un système en 4-2-3-1, avec un seul attaquant en pointe. Schéma utilisé déjà à la fin de la saison dernière, et qui voyait Hoarau et Erding alterner en attaque, enchainant chacun leur tour les maladresses devant le but adverse.

Le retour de blessure du Réunionnais, qui vise une place au championnat d'Europe 2012, va dans le futur accroître la concurrence et donner de sacrés maux de tête à Antoine Kombouaré, qui aura trois attaquants pour une place. Sans parler des rumeurs de transferts plus ou moins improbables qui annoncent l'arrivée d'un nouvel attaquant au PSG cet hiver (Tevez, ...). Des préoccupations encore lointaines pour Mevlut Erding, qui devrait savourer sa 3ème titularisation de la saison, en espérant relancer la machine parisienne, battue pour sa sortie européenne à Bilbao.
Article précédent PSG : Ceara dit pourquo... Article suivant PSG, Kombouaré : "l'équ...