Etat d'urgence à Monaco

Étrillée sur le terrain de l'En Avant (4-0) lundi dernier, l' doit absolument se ressaisir vendredi au Stade Louis-II face au Tours FC, lors de la 12e journée de L2. Sous peine de voir pointer le National plus vite que prévu.

Marco Simone
"L'effet " n'a pour l'instant pas encore eu lieu. Depuis l'arrivée de l'ancien buteur de l'AC Milan à la tête du club du Rocher, Monaco continue toujours de s'effriter dangereusement, restant scotché dans la zone de relégation. Sèchement battue par l'OM en match amical durant la trêve internationale (4-1), l'ASM a remis le couvert au Stade du Roudourou contre l'En Avant Guingamp (4-0) pour le dernier match de la 11e journée de , lundi dernier. Une défaite au goût amer pour Marco Simone qui a vu deux de ses joueurs se faire exclure de la partie, et en l'occurrence.

Mais l'ancien consultant de Canal +, interrogé par la radio RMC, n'a pas voulu rejeter la faute sur le corps arbitral, pointant plutôt les erreurs de ses joueurs : "J'ai l'impression qu'il y a quand même une simulation du joueur de Guingamp. Derrière, il y a penalty. Mais les arbitres, comme les joueurs et les entraîneurs, peuvent faire des erreurs. Ça nous fait mal mais on ne peut pas penser que c'est fait exprès. On paye cash les erreurs individuelles. Il faut être lucide dans l'analyse du match." Lanterne rouge de l'antichambre du championnat de France avec 9 petits points en 11 journées, Monaco vit pour le moment une crise de résultat sans précédent.

Une situation qui inquiète au plus haut point le Brésilien qui s'est exprimé dans le journal France Football : " C'est très compliqué. Etre dernier après onze journées, personne ne s'y attendait. On n'était pas prêt en début de Championnat. Mais aujourd'hui, on ne peut plus dire ça. On fait beaucoup trop d'erreurs collectives et individuelles. On est en difficulté sur le plan mental. Il faut parvenir à oublier notre descente. On doit retrouver le plaisir, ne pas avoir peur." Et cela passera obligatoirement par une victoire à la maison face au Tours FC sous peine de voir le Rocher définitivement s'écrouler avant même de pouvoir le rafistoler...
Article précédent Monaco : Adriano attend... Article suivant Flops du week-end : l'A...