Lloris attend une réaction après le naufrage de Madrid

Mardi dernier, l'équipe de l'Olympique Lyonnais a été pulvérisée par le en au stade Santiago Bernabeu (4-0, 3e journée). n'est pas prêt d'oublier cette soirée cauchemardesque en Espagne.

Hugo Lloris

Le réveil a été douloureux. Le gardien de but des Gones a conscience que lui et ses coéquipiers sont complètement passés au travers contre les Merengue. "Les lendemains sont toujours difficiles dans ces circonstances. Nous avons pris une belle claque. Nous n'avons pas du tout joué et cela a rendu la tâche plus facile au Real, même si c'est une équipe de très grande qualité. Dans ce genre de contexte, on évite de repenser à ce match car cela ne sert à rien", a déclaré le dernier rempart rhodanien selon France Football. L'international français espère sincèrement que l'équipe de l' va vite remettre le bleu de chauffe car un déplacement difficile sur la pelouse de Lille se profile déjà à l'horizon demain soir (11e journée de L1).

"L'essentiel est de bien préparer le match à venir, important pour la suite. Il faut se remobiliser, se reconcentrer et laisser cette grande déception de côté. Nous retrouvons une autre compétition. Nous avons très envie de rejouer à nouveau car le match à Madrid laisse un goût amer", a-t-il regretté. Le gardien âgé de 24 ans estime qu'un effort sur le plan mental doit être fait en vue des échéances à venir. "S'il y a une leçon à retenir, c'est que l'on est obligé de faire les efforts sur tous les matches et de se remettre en question après chaque rencontre (...) Il faudra remettre de l'agressivité dans notre jeu, changer d'état d'esprit en étant plus conquérant et en montrant sur le terrain que l'on en veut plus que l'adversaire", a préconisé l'ex-joueur de l'.

Lloris attend impatiemment "Licha"


Hugo Lloris espère sincèrement que des joueurs majeurs vont bientôt réintégrer l'effectif... comme par exemple l'attaquant argentin . "Dans les grands matches, il y a des individualités qui s'expriment et qui font tourner les résultats en notre faveur. Maintenant, ils sont en reprise et ont besoin de retrouver un certain rythme. Ils ont également un statut et doivent le confirmer. Pour Lisandro, nous n'en savons pas plus. C'est un élément important, moteur pour l'équipe, et jouer sans lui est évidemment un gros handicap", a reconnu le mur lyonnais. Si l'OL arrive à maîtriser tout ces paramètres, alors le navire de traversera cette saison 2011/2012 sans avarie. Dans le cas contraire, attention de ne pas se laisser happer par "le syndrome du Titanic"...
Article précédent Lille : Garcia connaît ... Article suivant Lyon : deux joueurs ven...