Le PSG victime du transfert de Javier Pastore ?

Au début du mois d'août, les dirigeants du Paris Saint-Germain avaient réussi à obtenir le transfert de contre une indemnité de transfert d'environ 42 millions d'euros. Depuis le milieu offensif n'arrive pas à se dépêtrer d'un agent nommé Simonian.
Javier Pastore
Une plainte qui a tout enclenché. Qu'on se le dise, le président de ne fait pas partie des hommes qui se font mener par le bout du nez. Le dirigeant du club sicilien est ravi d'avoir vendu l'international argentin à un prix aussi colossal au , mais il ne veut pas se faire plumer par Marcelo Simonian. En clair, ce dernier lui réclame environ... 21 millions d'euros car il détiendrait 50% des droits du joueur sud-américain. De son côté, Maurizio Zamparini estime lui devoir seulement 3 millions et il a donc porté plainte pour tentative d'extorsion de fonds.

La justice italienne se penche logiquement de près sur le transfert de Javier Pastore en France. Même si les décideurs du PSG n'ont rien à se reprocher, ils commenceraient à s'inquiéter pour "El Flaco" car ce dernier pourrait être perturbé par cette histoire de gros sous. Fort heureusement, les avocats du club de la capitale ont fait ce qu'il faut sur le plan juridique afin de ne pas être inquiétés d'après le site du quotidien Le Parisien. Les décideurs de Palerme ont cédé l'intégralité des droits de Javier Pastore au moment de la vente et donc un départ éventuel du joueur âgé de 22 ans n'est pas du tout à l'ordre du jour.

Un épilogue dans environ six mois ?


En plus de la justice italienne, les membres du Tribunal arbitral du sport (TAS) ont décidé de prendre en charge cette affaire avec à la clef une enquête qui devrait se poursuivre jusqu'en février ou mars au plus tard. A ce moment-là, on devrait y voir plus clair au sujet de l'affaire Pastore. Espérons simplement que le natif de Cordoba, qui a réussi un très bon début de saison, va continuer de faire ce qu'il fait le mieux, à savoir nous émerveiller fréquemment sur les pelouses de .
Article précédent PSG : Kombouaré évoque ... Article suivant PSG, Kombouaré : "voir ...