Ferguson a tenté de séduire Alain Traoré

Éblouissant depuis le début de la saison avec , est véritablement en train de marquer les esprits en . Une destinée qui aurait pu s'écrire différemment si le milieu de terrain s'était laissé séduire par .

Traoré

Il est certainement l'une des grandes révélations de ce début de saison. Avec six buts en 11 rencontres, Alain Traoré est actuellement le rayon de soleil auxerrois. Arrivé cet été en Bourgogne, le Burkinabé n'a pas tardé à faire parler la poudre et enflammer le jeu de l'AJA. Un état d'esprit qui a rapidement séduit , qui n'a pas hésité à le placer au coeur de son système, en n°10. " J'ai été formé à ce poste chez les jeunes à Auxerre. Mais en arrivant en pro, on m'a demandé de dépanner un peu partout. Laurent Fournier m'a stabilisé à ce poste et c'est là qu'il pense que je peux apporter " a-t-il expliqué à La Voix du Nord. Un sentiment de stabilité qui lui a véritablement permis de s'exprimer sur les pelouses de Ligue 1 avec cinq buts lors des quatre premières journées, dont un doublé contre . " Je voulais débuter fort. Je n'ai rien changé, mais le fait de ne pas avoir été blessé et d'avoir pu faire toute la préparation compte beaucoup. Et la confiance du coach, qui m'a dit qu'il allait me titulariser, aussi. " Parti s'étoffer deux saisons du côté de Brest, le milieu offensif africain est désormais en pleine possession de ses moyens. Reste que cette ascension fulgurante n'aurait pu ne jamais avoir lieu.


L'oeil averti de Ferguson



En 2005, avant de rejoindre Auxerre, il a été ardemment courtisé par Manchester United, où souhaitait le voir quelques jours. " J'ai effectué un essai d'un mois à Manchester United lorsque j'avais 17 ans. Tout s'était bien passé et Sir Alex m'avait dit qu'il souhaitait me conserver. Mais il m'était impossible d'obtenir un permis de travail. Il m'a alors suggéré de rejoindre un club belge en prêt, mais j'ai eu l'opportunité de signer pour Auxerre ", a-t-il raconté dans une interview accordé à la version anglaise du site de la . Pour le natif de -Dioulasson, cette rencontre restera certainement gravée à jamais dans sa mémoire. " Je n'oublierai jamais la discussion que j'ai eue avec Ferguson dans son bureau. Il avait une photo de SDF et une photo de Beckham avec d'autres stars soulevant des trophées. Il m'a dit que c'était à moi de choisir quel scénario je voulais pour ma carrière. Il m'a dit que si je travaillais dur, je pourrais avoir autant de succès que Beckham ". Sa mère parviendra néanmoins à le convaincre de rentrer en France et rejoindre l'AJA, un club certes moins prestigieux mais tout aussi réputé pour sa qualité de formation. " Ce passage à MU, c'est un détail aujourd'hui, mais ça compte pour mettre en confiance. Ce n'est pas une fin en soi, bien sûr, mais tu sens qu'on attend beaucoup de toi, et tu as envie de le montrer et de le confirmer. " Un choix qui s'est finalement avéré payant au regard de son début de saison impressionnant. Convaincus de son potentiel, les dirigeants auxerrois n'ont donc pas tardé à assurer leurs arrières en lui faisant signer une prolongation de contrat, qui court désormais jusqu'en 2015. D'ici là, les Red Devils reviendront peut être à la charge pour enrôler le jeune milieu offensif de 23 ans. Malgré tout, , le président d'Auxerre, ne lâchera pas sa pépite aussi si facilement.



Article précédent Man Utd : Rooney a invi... Article suivant Serbie : Vidic arrête l...