L'OL et l'OM ne lâchent pas Ryad Boudebouz

A l'heure actuelle, les dirigeants du -Montbéliard ne s'inquiètent pas trop au sujet de . En effet, ils n'ont reçu aucune proposition intéressante pour le milieu offensif et donc ce dernier ne songe pas à son avenir pour l'instant.

Ryad Boudebouz

Les clubs attendent le bon moment. Il serait surprenant que l'international algérien quitte le Doubs pendant le prochain marché des transferts hivernal. En effet à part quelques très grands clubs fortunés, on voit mal qui oserait miser une grosse somme en janvier pour obtenir la signature du Lionceau. En revanche, la donne sera forcément différente à l'issue de cette saison. S'il arrive à rester constant lors des mois à venir, le joueur qui a inscrit 3 buts en 11 matches de cette saison devrait faire le grand saut en juin.

Selon L'Est Républicain, plusieurs écuries auraient déjà prévu de sortir du bosquet dans le but de conclure le transfert de Ryad Boudebouz. Ainsi la , ou encore l'Olympique de pourraient offrir un challenge sportif alléchant au natif de Colmar. Mais toujours d'après cette source, ce serait l'Olympique Lyonnais qui aurait une longueur d'avance sur ses concurrents directs. A plusieurs reprises, a reconnu implicitement que le profil du Sochalien intéresse forcément la cellule de recrutement des Gones.

L'OL mise sur la rigueur


Le conseiller du président sait parfaitement que le contrat de Ryad Boudebouz expirera en juin 2013 et que par conséquent il y aura une ouverture afin de le recruter en fin de saison. On voit mal le président doubiste, , refuser obstinément de vendre le gaucher en 2012 et le laisser filer librement un an plus tard sans récupérer un seul euro alors que sa valeur est comprise entre 8 et 10 millions d'euros. De son côté, Ryad Boudebouz serait intéressé par la perspective de poser ses valises dans le Rhône. En dépit du fait que l'OL n'a gagné aucun trophée depuis 2008, le club rhodanien reste une valeur sûre de la Ligue 1.

En effet, les Gones figurent toujours dans le Top 3 au fil des saisons et ils sont habitués à disputer la . Sur le plan financier, les Lyonnais devront quand même dégraisser l'effectif (une voire deux ventes pourraient intervenir selon JMA) avant de songer sérieusement à passer à l'offensive pour Ryad Boudebouz. En effet, les finances sont toujours dans le rouge malgré les ventes de Jérémy Toulalan () ou encore de (AS Rome). A défaut d'être réglé, le dossier Ryad Boudebouz va encore nous tenir en haleine pendant un certain temps.
Article précédent Bordeaux : Triaud envoi... Article suivant Dijon, Bérenguer : "L'O...