Neymar prolonge à Santos, quel feuilleton !

C'est officiel : a signé un nouveau contrat en faveur de jusqu'en juin 2014. L'attaquant qui s'est réengagé en faveur de son club formateur a apparemment l'intention de rester au au moins jusqu'à la prochaine . Cas échéant, ce serait un gros coup dur pour le et le qui voulaient l'accueillir en Europe l'année prochaine depuis belle lurette.

Neymar

C'est à compter du 8 juin 2010 qu'on a commencé à envisager sérieusement la possibilité de voir Neymar signer au Real Madrid. A cette époque, les dirigeants espagnols avaient fait savoir qu'ils laissaient tomber le dossier , qui a ensuite signé à , pour se concentrer sur la venue de l'attaquant de Santos. Deux semaines plus tard, un accord semblait avoir été trouvé sur le plan financier avec à la clef un contrat jusqu'en 2017 pour le prodige auriverde. Mais deux jours plus tard à peine, ce scénario rêvé pour les Merengue est tombé à l'eau. En effet, l'équipe de Santos a remporté la et donc ce club s'est qualifié automatiquement pour la Coupe du monde des clubs.

Du coup, Neymar a annoncé par le biais d'un point presse qu'il souhaite disputer cette compétition qui se déroulera en décembre.Voyant cela, le président a sans doute un peu trop relâché son attention alors que de nombreuses écuries rêvaient de s'offrir les services de Neymar. Début juillet, son homologue du prend la peine de se rendre en afin d'assister à la . Surtout le patron des Blaugrana profite de ce voyage afin de rencontrer le père de Neymar et lui faire une proposition intéressante. En effet, il accepte tout à fait que Neymar veuille rester à Santos jusqu'en juin 2012 pour peu que ce dernier donne son accord afin de s'engager en Catalogne.

L'agent Wagner Ribeiro se met alors en colère car il fait du Real Madrid la priorité absolue de son client. Florentino Perez reprend les choses en mains et rencontre le président de Santos, Luis Alvaro de Oliveira, pour lui faire savoir qu'il est désormais prêt à attendre jusqu'au mois de janvier 2012 Neymar. Ce délai supplémentaire assure au dirigeant brésilien d'être réélu ou presque en fin d'année car le fait de conserver la perle va évidemment lui permettre de marquer des points précieux auprès des supporters. De son côté, l'ex-star conseille vivement à Neymar de rejoindre la capitale espagnole. Visiblement convaincu, le natif de Mogi das Cruzes fait un clin d'oeil aux décideurs du Real Madrid en disant qu'il y a vraiment "une grande équipe" à Santiago Bernabeu.

Neymar a pris une décision cruciale


Finalement, le mercato estival se termine le 31 août et on pense que le feuilleton va être sur le mode pause pendant plusieurs semaines. Mais un nouveau rebondissement relance la donne dès le début du mois de septembre ! En effet, Luis Alvaro de Oliveira, clame haut et fort par le biais des médias brésiliens que Neymar est désormais très proche du FC Barcelone. Selon lui, deux émissaires du Barça sont venus dans la ville de São Paulo le rencontrer pour prendre les devants. Les gestionnaires du Real Madrid lancent une contre-attaque quelques jours plus tard en revenant à la charge avec une offre globale d'environ 55 millions d'euros ! D'après eux, Neymar est même venu en catimini à Madrid afin de passer une visite médicale d'usage en vue de son transfert désormais programmé un an plus tard !

Les choses se tassent par la suite et on se demande toujours où jouera Neymar dans quelques mois. Hier on a appris par le biais du site officiel de Santos que l'attaquant a paraphé un nouveau bail jusqu'en juin 2014 ce qui a dû surprendre bon nombre de personnes. "Je suis heureux de représenter Santos. Je ne peux que remercier Dieu d'avoir mis des gens merveilleux sur le chemin de ma vie. Les années passent mais celui qui s'occupe de ma carrière est toujours mon père. J'ai toujours cru en lui", a confié la superstar du pays de la samba. Par ailleurs, son père a laissé entendre qu'il pourrait rester à Santos au moins jusqu'à la prochaine Coupe du monde.

"Neymar voulait rester. En 2014, il aura 22 ans. Il est le coeur de notre famille. Le football brésilien est en mesure de fournir une structure de qualité qui lui permettra de progresser jusqu'au ", a-t-il assuré. A l'image du Roi qui a fait l'essentiel de sa carrière à Santos, Neymar semble bien parti pour devenir lui aussi une véritable idole incontournable dans son pays natal après avoir choisi de ne pas céder aux sirènes espagnoles et anglaises. Reste à savoir si le FC Barcelone ou encore le Real Madrid ont sorti tous leurs atouts afin d'offrir à Neymar un vrai pont d'or en Europe.
Article précédent Capello avertit le ... Article suivant Anfield, nouvelle résid...