Ligue des champions, le programme

La cinquième et avant-dernière journée de nous réserve un nouveau choc dans le groupe A, entre le Napoli et , qui pourrait permettre aux Anglais de se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition. United, l'autre équipe de Manchester, ainsi que l' et le , se rapprochent eux aussi des huitièmes, où le les attend déjà.



Groupe A


Napoli - Manchester City
Derrière un Bayern Munich qui devrait être difficile à aller chercher, c'est la deuxième place du groupe A qui se joue à . Manchester City, actuellement dauphin des Bavarois, se déplace chez son proche poursuivant, avec l'intention de valider son billet pour les huitièmes de finale. En cas de victoire, les hommes de plieraient l'affaire. Mais c'est sans compter sur une équipe du Napoli qui a déjà ramené le nul d'Angleterre au match aller, et aurait même pu s'imposer. "Nous pouvons faire mal à Manchester City", confirme l'entraîneur napolitain . "Nous avons l'avantage d'avoir déjà joué contre eux, même si leurs résultats se sont nettement améliorés depuis. Nous savons ce que nous avons à faire. Il faut refaire ce que nous avions fait en deuxième période chez eux." Comme le pointe le technicien italien, City s'est largement amélioré depuis leur première rencontre, et reste sur une série de sept victoires en . "Nous ne sommes pas meilleurs que MU, le Real ou le Barça mais nous sommes au même niveau", avance Roberto Mancini, le manager des Citizens. Il va falloir le prouver sur la scène européenne, où Manchester City n'est pas aussi convaincant qu'en championnat.

Bayern Munich -
Le Bayern est à un tout petit point de la qualification. Pour décrocher son billet pour les huitièmes de finale, Munich peut se contenter d'un match nul à domicile face au Sous-Marin Jaune, mais une victoire le rapprocherait de la première place de groupe, et d'un prochain tour a priori plus aisé. En face, Villarreal n'a presque plus aucun espoir d'atteindre ne serait-ce que la troisième place de la poule, synonyme de reversement en Ligue Europa, après avoir perdu ses quatre matchs de C1 jusque-là. A la maison, les coéquipiers de sont évidemment favoris, même si la défaite du week-end en face au a été un petit avertissement.

Groupe B


- LOSC
(Voir la présentation du match)

Trabzonspor - Inter Milan
Les Nerazzurri sont en position de force en déplacement. En , un match nul suffirait à l'Inter Milan pour obtenir sa qualification pour les huitièmes de finale, mais une victoire serait synonyme de première place du groupe. Plutôt serein au sujet de sa qualification, l'Inter va surtout jouer le rôle de juge entre les trois autres formations de la poule, notamment dès ce mardi face à une équipe de Trabzonspor à la lutte avec le CSKA Moscou et même le LOSC pour la deuxième place. Chaque point compte.

Groupe C


- Benfica
Les deux leaders ex-æquo du groupe se retrouvent. Au match aller, le avait contraint Manchester United au match nul au Portugal (1-1), et ensuite profité du nouveau faux-pas des Red Devils face à Bâle pour prendre le commandement de la poule. Depuis, United est revenu aux affaires, et le match retour ce mardi devrait non seulement décider de la qualification de l'une des deux équipes mais surtout du futur premier. MU est évidemment favori de la partie mais les Lisboètes sont plutôt à l'aise en déplacement et pourraient à nouveau créer la surprise.

Otelul Galati - Bâle
Si les Roumains n'ont presque plus rien à jouer, ce n'est pas le cas des Suisses. Galati a perdu l'intégralité de ses rencontres de C1 jusqu'à présent, et, déjà écarté de la course aux huitièmes de finale, devrait remporter ses deux dernières rencontres pour espérer accrocher la Ligue Europa. Autant dire que c'est mission impossible. Le FC Bâle est lui toujours dans la course, même aux huitièmes de Ligue des champions, et espère voler la politesse au Benfica Lisbonne ou aux Red Devils en prenant trois points sur la pelouse de l'Otelul.

Groupe D


-
(Voir la présentation du match)

Real Madrid - Dinamo Zagreb
Difficile de faire rencontre plus déséquilibrée. Le Real est la seule équipe à avoir remporté l'intégralité de ses matchs de C1 cette saison, a marqué 10 buts en quatre parties et n'en a pas encaissé un seul, alors que les Croates ont perdu leurs quatre rencontres sans marquer le moindre but. Si on ne doute pas de l'issue de l'affrontement, celui-ci possède tout de même quelques points d'intérêt pour le club de la capitale espagnole. , le jeune prodige turc recruté durant l'été, devrait être titularisé pour la première fois cette saison par , tandis que le technicien portugais peut battre un record de victoires consécutives, puisqu'un succès face à Zagreb serait le 12e d'affilée pour les Merengues.
Article précédent Tops du week-end : Manc... Article suivant Bayern : Ribéry tacle e...