Milan - Barça, Ibrahimovic face à ses anciens coéquipiers

Ce mercredi soir, tous les regards seront braqués vers Sans Siro où s'affronteront le et le dans la petite finale du groupe H de la . Toute l'attention devrait se cristalliser autour de après les propos fracassant qu'il avait tenu dans sa biographie au sujet de ses anciens camarades...

Ibrahimovic><br /></div>
<br />
A 20h40 et quelques, tous les spectateurs, que ce soit au stade ou devant leur poste de télévision, épieront les moindres faits et gestes de Zlatan Ibrahimovic au moment de saluer Lionel Messi, Xavi Hernandez ou encore Andres Iniesta. La raison ? Dans sa biographie Je suis Zlatan Ibrahimovic parue voilà quelques semaines, le Scandinave ne s'était pas privé pour écorcher l'image du club catalan, de son entraineur, mais aussi de ses ex-coéquipiers (Voir par ailleurs). Face à la
Mais lorsqu'il a fallu parler des Blaugrana, "Ibracadabra" a sensiblement mis de l'eau dans son vin lors de l'interview accordée au site - ultra aseptisé - de l'UEFA. " Ce sera un match fantastique, très excitant", a-t-il ainsi déclaré avant de lancer des roses au club catalan : "On va jouer contre la meilleure équipe du monde. Même quand je suis parti, je savais que je quittais la meilleure équipe du monde. Mais pour moi, et pour tout le monde, je sais que la meilleure solution était que je parte. Et au vu des résultats des deux équipes, c'était bien la meilleure solution."

La réponse sur le terrain


Absent à l'aller, la faute à une blessure à une cuisse, l'avant-centre rossonero ne s'est toutefois pas privé d'une petite pique, estimant que le Milan était "le plus grand club dans lequel" il avait joué. Et d'enfoncer le clou : " Je pense que ce match sera plus un match pour le prestige. C'est bien de finir en tête, mais parfois c'est bien d'être deuxième aussi. Quand on est en Champions League, on sait qu'on va jouer contre une bonne équipe, et pour gagner la compétition, il faut battre ces bonnes équipes."

De son côté, l'entraîneur lombard Massimiliano Allegri a tenu à désamorcer toute bombe en conférence de presse : "Il n'est pas question de vengeance. Ibrahimovic est serein et tranquille, comme tous les autres il a très envie de disputer ce match et jusqu'à demain il faut seulement rester calme. Puis à partir de 20h45, je demanderai 100 minutes de grande intensité, en jouant avec un grand respect pour le mais sans aucun complexe d'infériorité." Après avoir beaucoup parlé hors des stades, Zlatan Ibrahimovic serait toutefois bien inspiré de donner la meilleure des réponses possibles... sur le terrain.
Article précédent LdC : le Real ou le Bar... Article suivant Match Milan AC - FC Bar...