Ces joueurs qui n'arrêtent pas de marquer

Avec les évolutions tactiques, des joueurs qui possèdent une condition physique impeccable et une rigueur défensive qui n'a rien à voir avec les décennies précédentes, beaucoup d'observateurs seraient tentés de dire qu'il est plus difficile de marquer en 2011. Et pourtant, quatre joueurs enfilent les buts comme des perles depuis presque un an, à un rythme infernal. Focus.

Lionel Messi

Lionel Messi (FC Barcelone)


Il n'était pas encore parvenu à marquer en Italie, c'est dorénavant chose faite. Grâce à un penalty contre le (2-3) en , a inscrit ici son 51e but en... 51 matches lors de l'année civile. Depuis le début de la saison, le total est également saisissant avec 27 réalisations en 26 rencontres, dont 15 rien qu'en . La "Pulga", en plus d'être un redoutable buteur, est aussi à la passe, comme on a pu le voir mercredi soir notamment sur le but de . Avec un rendement aussi fou, couplé d'un palmarès irrationnel sur la saison 2010/2011, on voit mal comment le troisième pourrait lui échapper en janvier prochain...

Cristiano Ronaldo (Real Madrid)


Si le réalise un début de saison flamboyant avec douze victoires consécutives toutes compétitions confondues, c'est - en grande partie - dû à son buteur portugais . En seulement trois saisons, "CR7" a franchi la barre symbolique des 100 banderilles avec la Casa Blanca, avec une pointe stratosphérique l'an passé à 40 buts en 34 matches de Liga ! S'il n'a pas marqué en Ligue des champions contre Zagreb, décidant de le faire souffler, Ronaldo affiche des statistiques énormes cette saison avec 46 buts en 48 matches sur l'année 2011. Ne lui manque plus que des titres pour tenir la comparaison avec son meilleur ennemi Lionel Messi...

Robin van Persie (Arsenal)


Si a validé son billet pour le tour préliminaire de la Ligue des champions l'an passé et se voit actuellement revenir dans la course au titre en , c'est grâce à son "super héros" . Dans la forme de sa vie, l'international néerlandais marche actuellement sur l'eau, aussi bien outre-Manche que sur le Vieux Continent. C'est bien simple, "RVP" a inscrit la bagatelle de 38 buts en 41 rencontres toutes compétitions confondues, se rapprochant également à grand pas du record absolu de buts inscrits en Premier League sur une année civile, détenu par la légende (35 buts) Plus que quatre banderilles et Van Persie entrera définitivement dans l'histoire du football de Sa Majesté, pour le plus grand plaisir d'.

Mario Gomez (Bayern Munich)


Tout comme Robin van Persie, son absence de la liste des 23 joueurs retenus pour le Fifa Ballon d'Or 2011 est un véritable scandale. Torjäger de la la saison passée avec 28 buts - seulement 5 joueurs dans l'histoire du a inscrit plus de 25 buts en une saison -, connaît une période extrêmement faste. Treize buts en Bundesliga, sept en Ligue des champions, "Super Mario" est certes le joueur le moins élégant des quatre cités, mais son efficacité sur le pré rappelle un certain ... Avec 13 réalisations en Bundesliga et 7 en Ligue des champions, le joueur de la Nationalmannschaft n'a pas fini de faire le bonheur du Bayern.
Article précédent Bolton : Cahill laisse ... Article suivant Arsenal : Wenger idolât...