Le Real Madrid a-t-il fait un break décisif en Liga ?

Le week-end dernier, le a réussi à battre l' (4-1) pendant que le s'inclinait contre (1-0). Avec six points d'avance sur les Blaugrana, les Merengue ont-ils fait un pas important vers le titre de champion d'Espagne ?

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo

Et si le avait dit adieu à la ce week-end ? Bien qu'il reste un total confortable de 25 journées de championnat à disputer, soit les deux tiers de la saison, les Catalans semblent avoir pris un trop grand retard sur le Real Madrid pour pouvoir être rattrapés. En s'inclinant sur la pelouse de Getafe ce samedi (1-0), alors que l'ennemi juré remportait haut la main le derby de Madrid face à l'Atletico Madrid (4-1), le Barça a pris un retard conséquent de six points sur la Casa Blanca en tête du classement. Si ce revers à Getafe est le premier cette saison, il est venu s'ajouter à de trop nombreux matchs nuls pour les hommes de , et c'est bien là le souci. D'habitude si dominateur, le Barça peine cette saison à l'extérieur, où le club champion d'Espagne et d'Europe n'a gagné que deux de ses six rencontres de championnat. Comme pour illustrer ces difficultés en déplacement, n'a inscrit qu'un seul de ses 15 buts en Liga en dehors du .

Des Clasicos qui changent tout ?


Alors, à deux semaines du Clasico à Santiago Bernabeu, le prochain match du FC Barcelone en déplacement, les Catalans peuvent-ils encore espérer faire leur retard ? Avec le système de classement espagnol, qui ne tient pas compte du goal-average général en cas d'égalité de points entre deux équipes mais des résultats directs entre ces deux formations, le Barça est quasiment condamné à remporter les deux Clasicos de la saison. Car avec six points de retard, et vu le train d'enfer mené par les Merengue, il ne fait aucun doute qu'il faudra récupérer les points perdus jusque-là dans les confrontations directes. Le Real de cette année semble en effet capable de remporter tous ses matchs en dehors des Clasicos, et l'a notamment prouvé à , à ou encore ce samedi face à l'Atletico Madrid, ce qui devrait forcer les Blaugrana à en faire de même pour pouvoir espérer. En admettant que les deux frères ennemis aient un parcours identique dans ce qui reste de saison, ce sont donc bien les face-à-face qui feront la différence.

C'est alors qu'entre en jeu le paradoxe barcelonais. Au vu des difficultés des joueurs de Guardiola hors de leurs bases, et de la domination sans partage du Real à domicile, on peut légitimement se dire que le premier Clasico, ayant lieu à Santiago Bernabeu, devrait tourner en faveur des Madrilènes et conforter l'idée d'un titre futur. C'est pourtant dans ce type de rencontres que le vrai Barça se révèle. Battus à Getafe ce week-end, les Catalans sont allés s'imposer sur la pelouse du quelques jours plus tôt en , soit face à un adversaire autrement plus fort. Barcelone a donc beau être particulièrement mal à l'aise à l'extérieur, on sait d'avance que ce ne sera pas le cas à Madrid, où la fierté catalane est toujours exacerbée. Quelle que soit la difficulté dans laquelle il se trouve, le Barça se surpasse toujours lors des Clasicos. En cas de victoire le 10 décembre prochain à Bernabeu, l'avantage de six points pour le Real sera presque réduit à néant.
Article précédent Barça-Man Utd : un duel... Article suivant Barça : un jeune pourra...