Quel onze du Real Madrid contre le Barça ?

Samedi, à 22 heures, tous les amoureux du football auront les yeux rivés vers le Stade Santiago-Bernabéu où le leader de la , le , affrontera le dans un Clasico qui promet d'atteindre des sommets. A la veille de cette rencontre importantissime, les médias ibériques se posent d'innombrables questions au sujet de l'équipe que devrait ou pourrait aligner .

Real Madrid

"Trivote" ou pas "Trivote", telle est la question. C'est le mot qui revenait du côté de la presse pro-madridiste ce vendredi, à la veille du choc entre Merengue et Blaugrana. Leader incontesté et incontestable de la Liga, le Real Madrid est sur une incroyable série de 15 victoires consécutives toutes compétitions confondues. De quoi donner beaucoup de certitudes à un José Mourinho qui n'a pas voulu se présenter à la conférence de presse d'avant-match de ce vendredi ; , son adjoint, ira au feu à sa place devant les nombreux médias présents.

Et pourtant, c'est tempête sous un crâne pour le "Special One" qui ne sait pas encore quelle équipe aligner face au . S'il a juste indiqué après le match contre l' (0-3) qu'il alignerait sûr "Di Maria, Özil, et Benzema ou Higuain", c'est plus l'aspect défensif qui pose question. Alors que les socios réclament à cor et à cri dans l'entrejeu au côté de (Voir par ailleurs), la presse espagnole estime que le Français devrait rester sur le banc, préféré à l'Allemand . Or, la rumeur du moment veut que le "Mou" aligne le fameux "trivote", c'est à dire un milieu défensif à trois avec Xab Alonso - Lassana Diarra - Sami Khedira. Une rumeur à moitié confirmée par Aitor Karanka en conférence de presse, ce dernier affirmant que le Real jouera en "4-3-3" contre le Barça.

Dans les colonnes du quotidien Marca, 62% des lecteurs ont voté contre cette configuration tactique. Le Real Madrid, dans la forme de sa vie, semble suffisamment armé pour affronter le Barça sur son propre terrain, c'est-à-dire dans le jeu. José Mourinho, qui a toujours mis en avant l'aspect défensif avec une assise des plus solides, devrait mettre en défense centrale , , et . Une arrière-garde qui ne vend pas forcement du rêve, Arbeloa étant assurément le maillon faible des quatre, mais qui donnera certainement tout sur le pré pour aligner une seizième victoire consécutive et ainsi égaler le record d'un certain... .




Le onze madrilène des socios

Casillas - Arbeloa, Ramos, Pepe, Marcelo - L. Diarra, Xabi Alonso - Ronaldo, Özil, Di Maria - Benzema.

Le onze madrilène du journal AS

Casillas - Arbeloa, Ramos, Pepe, Marcelo - Khedira, Xabi Alonso - Ronaldo, Özil, Di Maria - Benzema.

Le onze madrilène avec le "Trivote"

Casillas - Arbeloa, Ramos, Pepe, Marcelo - Khedira, Xabi Alonso - Lass. Diarra - Ronaldo, Benzema, Di Maria.

Le onze de

Casillas - Lass. Diarra, Ramos, Pepe, Coentrao - Khedira, Xabi Alonso - Ronaldo, Özil, Di Maria - Benzema.
Article précédent Santos : Neymar ne veut... Article suivant Götze remporte le Ballo...