L'Affaire Chafni met à mal la Ligue 1

Expulsé lors du match opposant Brest et samedi, n'en démord pas. Le milieu de l'AJA accuse un des arbitres assistants de lui avoir proféré une insulte raciste. Des accusations graves, qui pourrait être confirmées par plusieurs autres protagonistes de la rencontre. La Ligue de Football Professionnel (Ligue de Football Professionnel ()) a ouvert une enquête.

Kamel Chafni

On joue la 55e minute du match opposant Brest et Auxerre quand Kamel Chafni, sort de ses gonds devant Johan Perruaux, l'un des arbitres assistants. Le milieu de l'AJ Auxerre se dirige ensuite vers , l'arbitre central, qui, ne parvenant pas à le calmer, l'expulse. Très rapidement, la rumeur prend de l'ampleur : Chafni a pété les plombs après avoir été insulté par M. Perruaux. Ce dernier lui aurait tenu des propos racistes. Des accusations très rapidement confirmées par le principal intéressé devant les caméras de télévision.

L'international marocain a accepté de revenir sur cet incident dans les colonnes de l'Equipe ce dimanche. "Il y a une faute qui n'est pas sifflée, je vais vers l'arbitre de touche et je lui dis que ce n'est pas normal. Lui me répond : "Casse toi l'Arabe"... , a ainsi expliqué Chafni. Je ne l'ai pas insulté, je crois simplement que je lui ai dit que ça n'allait pas en rester là. Je vais alors voir l'arbitre du centre, je lui explique ce qui s'est passé, il me met un jaune, je lui dis, lui répète que c'est inadmissible, et il me met un rouge."

La LFP ouvre une enquête


M. Chapron a réfuté les accusations du joueur, expliquant que son assistant ne pouvait avoir tenu de tels propos. "Je connais trop bien l'homme avant de connaître l'assistant pour vous dire que cet homme là ne tiendrait jamais de propos racistes", a-t-il déclaré dans les colonnes de l'Yonne Républicaine. Sauf que selon Chafni, son partenaire , le kiné de Brest ainsi que , l'attaquant du club breton, aurait entendu les paroles qu'il dénonce. "Il faut mettre cette chose-là au clair, il y a des témoignages. Il y a des joueurs de Brest qui ont entendu la même chose, donc je ne pense pas que ce soit une fantaisie du joueur", a martelé sur les ondes de RMC , le président de l'AJ Auxerre, qui soutient totalement son joueur dans cet affaire.

"Je pense qu'il (Chafni) sera certainement très sanctionné par la Ligue, j'espère que le corps arbitral sanctionnera encore plus sévèrement M. l'arbitre si tel est le cas et s'il est confirmé qu'il a bien fait ces déclarations-là. (...) S'il n'y a pas d'excuses de la part de l'arbitre, il y aura certainement un dépôt de plainte. On ne peut pas rester comme ça sans crever l'abcès", a ajouté M. Bourgoin. La LFP a rapidement réagi. Par le biais d'un communiqué, l'instance a annoncé l'ouverture d'une enquête "afin que toute la lumière soit faite au plus tôt sur cette affaire".
Article précédent Affaire Chafni : Chapro... Article suivant Un club français veut s...