Le onze rêvé du PSG en 2012

Alors que fait durer le plaisir pour parapher son contrat en faveur du Paris Saint-Germain, les rumeurs les plus folles continuent de circuler concernant les possibles nouvelles recrues du club de la capitale cet hiver. Voilà à quoi pourrait ressembler le cuvée 2012 si le mercato hivernal se montrait fructueux...

Alexandre Pato

Sirigu:
RAS pour qui devrait, avec l'arrivée de Carlo Ancelotti, être conforté à son poste de porter du Paris Saint-Germain. Arrivé cet été à la surprise générale, le numéro 3 de la Squadra Azzurra s'est imposé comme étant LE numéro 1, devant un qui n'a eu que ses yeux pour pleurer. Et cela risque bel et bien de durer encore lors de la 2e partie de championnat, sauf blessure de l'ancien joueur de .


Jallet/Ceara :
et , des noms certes pas très "bling-bling" pour le PSG nouvelle version, mais qui devraient largement suffire pour boucler la saison 2011/2012, les deux éléments ayant démontré chacun de leur côté de très bonnes dispositions sur le flanc droit de la défense parisienne.

Sakho:
On ne touche pas au bijou de famille. S'il y a bien un joueur qui ne devrait pas bouger malgré l'arrivée d'Ancelotti, c'est bien . Grand espoir du football français depuis maintenant quelques années, le défenseur central est en train de faire ses preuves et entre parfaitement dans le nouveau projet du Paris Saint-Germain. Alors que des doutes subsistaient voici quelques mois quant aux moyens qu'avait le club pour le conserver, l'arrivée des Qatariens a diamétralement changé la donne. Et Sakho pourrait, pourquoi pas, devenir le Maldini du PSG dans les années à venir...

Caceres:
Alors que , recrue d', ne semble pas assez "rutilant" pour le nouveau PSG et que n'est pas parvenu durant les six premiers mois à montrer la pleine étendue de son talent, la faute à des matches catastrophiques, notamment contre l'Olympique de (3-0), le PSG pourrait songer à recruter un nouveau défenseur axial et l'Uruguayen revient avec insistance. Capable d'évoluer aussi bien à droite que dans l'axe, le compatriote de Lugano est certes fougueux, mais dur au mal.

Balzaretti:
Viendra, viendra pas cet hiver, telle est la question concernant . Pisté par depuis l'été dernier alors que le PSG avait déjà fait ses emplettes à Palerme avec Salvatore Sirigu et, surtout, , le latéral international transalpin plait toujours au Brésilien. Indispensable en Nazionale avec ses montées supersoniques dans son couloir, Balzaretti serait le joueur idoine pour Paris, surtout lorsqu'on voit les prestations mitigées de et surtout de qui devrait aller à la prochaine CAN avec la Côte d'Ivoire.

Beckham :
Et si rendait encore quelques services dans l'entrejeu parisien ? Malgré ses 36 printemps, le "Spice Boy", repositionné dans l'axe à Los Angeles Galaxy, a rendu des copies plus que correctes en Major league soccer avec notamment 15 passes décisives pour ses partenaires. S'il n'aura plus le rendement d'antan, l'Anglais devrait être toutefois un titulaire indiscutable. Et qu'importe et consorts...

Sissoko:
Egalement embarrassé par les blessures au début de saison, l'international malien a fait une croix (provisoire) sur la sélection pour se consacrer à son nouveau club, le Paris Saint-Germain. S'il retrouve sa plénitude physique, l'ancien joueur de la ou de pourrait être un indiscutable du onze parisien lors des six prochains mois.

Pastore:
Carlo Ancelotti sera-t-il le salut de Javier Pastore ? Alors que le technicien transalpin est un fanatique du 4-4-2 à plat, ce dernier pourrait ainsi titulariser "El Falco" sur le flanc gauche du milieu Parisien, poste que l'Argentin a déjà connu lorsqu'il était à Palerme. Sans être un bide, Javier Pastore a sensiblement manqué de constance durant la première partie de saison pour légitimer les 42 millions d'euros mis sur lui. Mais avec des vacances et la confiance d'un nouvel entraineur du calibre d'Ancelotti, la donne pourrait changer très rapidement, et Pastore offrir son plus
beau visage au public du ...

Kaka:
L'un des projets de Carlo Ancelotti. Depuis son passage au , couronné de deux , l'entraîneur transalpin a noué des liens très étroits avec le Brésilien , qui se retrouve peu à peu son tout meilleur niveau au après plusieurs mois de galère. Acheté par la Maison Blanche plus de 67,5 millions d'euros voici trois saisons, Paris pourrait bien lâcher 50 millions dès cet hiver pour s'assurer les services du 2007. Un rêve voici quelques mois qui pourrait rapidement devenir réalité...

Tevez:
Si Leonardo a assuré mordicus que Paris ne ferait aucune offensive sur , laissant la priorité au Milan AC, le club de la capitale serait idiot de se priver d'un joueur du talent de "L'Apache" à "seulement" 25 millions d'euros. Avec les moyens qui sont les leurs, les Qatariens pourraient bien offrir à Paris un avant-centre racé, meilleur buteur de la la saison passée et insatiable travailleur. Le rêve.

Pato:
L'objectif d'Ancelotti. En mal d'amour au Milan AC à cause de relations tendues avec , serait très intéressé par l'offre parisienne, évaluée à 50 millions d'euros plus un salaire de ministre de 6 à 7 millions d'euros. Reste à voir si le Milan, orphelin d' jusqu'à la fin de saison, sera enclin à lâcher l'une de ses pépites, même à 50 millions...

Le banc :

Douchez, Camara, Lugano, Matuidi, Ménez, Nenê, Gameiro.
Article précédent PSG : Arnaud toujours d... Article suivant Wolfsburg : le PSG doub...