Sénégal, une élimination qui arrange tout le monde

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l'équipe nationale du Sénégal, grande favorite de la Coupe d'Afrique des Nations 2012, a fait ses adieux mercredi soir après sa deuxième défaite en deux matches, contre la Guinée Équatoriale (2-1). Un drame national qui ravit toutefois pas mal de clubs de et même de ... Explications.

Souleymane Diawara; Moussa Sow

C'est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Alors que tout le peuple sénégalais pleurait à chaudes larmes l'élimination de Lions de la Téranga aphones après leur deuxième défaite dans la face à la très modeste formation de la Guinée Équatoriale (2-1), hôte de la compétition avec le Gabon, plusieurs managers du Vieux Continent se frottaient les mains. Rappelez-vous après la victoire notamment de face au (0-5) en , avait cyniquement souhaité à , taulier de la défense sénégalaise, de se "faire éliminer rapidement" pour vite revenir à l'OM. Voilà son voeu exaucé.

D'autant plus que la blessure de pour une durée d'un mois mettait le club olympien dans la panade, avec l'obligation de faire jouer en charnière centrale N'Koulou et (En savoir plus). Mais Deschamps n'est pas le seul à se "satisfaire" du passage à la trappe des Lions de la Téranga. Rennes va vite retrouver quand appréciera le retour de sur son flanc gauche. Quant au champion de France en titre Lille, qui s'inquiétait de voir le transfert de au Istanbul trainer en longueur; il pourra se rassurer, son futur ex-attaquant devrait très rapidement passer la traditionnelle visite médicale préalable à sa signature dans le Bosphore.

Du côté de la Premier League aussi, quelques managers vont retrouver un franc sourire. Le premier à pleinement profiter de l'élimination du Sénégal n'est autre que , entraineur de United. Privé de son meilleur buteur , 15 réalisations en Championnat, le coach anglais aura aussi la joie de pouvoir profiter rapidement de son nouvel élément, , recruté cet hiver en provenance du club allemand de pour 12 millions d'euros (Voir par ailleurs). Avec un effectif pléthorique rompu aux joutes européennes et aux championnats prestigieux du Vieux Continent, le Sénégal tombe de haut avec cette élimination prématurée. Mais les joueurs vont devoir au plus vite sécher leurs larmes de crocodile au moment de retrouver leurs clubs respectifs. La vie continue.
Article précédent Le cas M'Bia ne va pas ... Article suivant OM : Lucho ne voulait q...