L'OM fait tomber Rennes

L'Olympique de a réalisé une belle opération en gagnant sur le terrain de Rennes (1-2), ce dimanche, lors de la 21e journée de L1. Menés après l'ouverture du score de Doumbia (14e), les Phocéens ont égalisé juste avant la mi-temps grâce au malheureux Apam (44e), avant de faire la différence en fin de match sur un but de Cheyrou (76e). Les hommes de Deschamps suivent le rythme des autres équipes de tête et passent cinquièmes, devant leur adversaire du soir.

On pensait que la CAN ferait mal à l'OM, privé des frères Ayew et de Diawara depuis la reprise des hostilités en championnat. Mais finalement, Marseille gère parfaitement cette période. Preuve en est ce nouveau succès obtenu ce dimanche à Rennes, pour le dernier match de la 21e journée de . L'OM avait pourtant bien mal débuté la rencontre. Sur leur 1ère tentative, les locaux trouvaient la faille. Suite à une mauvaise relance d'A. Diarra, Lucho perdait la balle devant la surface de réparation. Doumbia tentait sa chance des 20 mètres et trompait Mandanda (14e, 1-0). Boostés par cette ouverture du score, les Rouge et Noir enflammaient la première mi-temps. La défense marseillaise, à l'image d'une charnière Fanni-Nkoulou aux abois, n'était pas loin de craquer à plusieurs reprises devant la vivacité des joueurs offensifs adverses. Mais Kembo-Ekoko, le meilleur buteur breton, se heurtait à Mandanda (27e) ou à Nkoulou (48e). Brahimi, très en vue sur son côté gauche, n'était pas plus en réussite (28e, 38e).

L'OM se réveillait contre le cours du jeu et égalisait avec de la réussite. Le centre de Rémy était effleuré par Apam, heurtait le poteau et finissait dans les filets de Diallo (44e, 1-1). Le remplaçant de Costil avait avant dû s'employer sur une tête d'Amalfitano (27e), sur la meilleure opportunité marseillaise du premier acte. Alors qu'il disputait sûrement son dernier match avec l'OM, Lucho, en instance de départ vers Porto, se montrait de son côté maladroit (22e et 49e). Au retour des vestiaires, un faux rythme s'installait. Aucune des deux formations ne parvenaient véritablement à faire la différence ou à remporter la bataille du milieu de terrain. La rentrée d'Erding (61e) ne changeait rien pour des Rennais moins en vue.

L'OM en profitait pour placer quelques banderilles. Rémy de la tête faisait parcourir un frisson dans les travées (63e). Une alerte que ne prenait pas en compte Rennes, qui finissait par être puni. Suite à une récupération dans le rond central, Valbuena remontait bien le ballon et décalait Cheyrou. La frappe du milieu de terrain marseillais, touchée par un Diallo fautif sur le coup, faisait mouche (1-2, 77e). Valbuena en profitait pour signer sa 11e passe décisive de la saison. L'OM gérait bien la fin de match, Rémy passant tout près du doublé (88e). Pour la première fois de la saison, Rennes, jusqu'alors invaincu à la maison, s'est incliné après avoir ouvert le score et voit l'OM, dorénavant 5e, lui passer devant au tableau. Tout comme le Paris Saint-Germain, Montpellier, et , Marseille, avec une certaine réussite sur ses deux buts, s'est imposé ce week-end. L'OM reste à l'affût, à deux petits points du podium.
Article précédent Lucho de retour à Porto... Article suivant Rennes - OM, les notes ...