Le fisc empêche Maradona de réaliser un rêve !

a laissé une trace indélébile à entre 1984 et 1991. En Italie, l'ancien footballeur a notamment remporté deux Scudetti, une Coupe , une et une Supercoupe d'Italie. "El Pibe de Oro" rêve aujourd'hui de s'asseoir sur le banc des Partenopei... mais ce n'est pas gagné !

Diego Maradona

L'Argentin se sent traqué ! "Naples, c'est mon rêve." Telle est la phrase que prononce bien souvent Diego Maradona. Pour l'heure, c'est l'entraîneur qui tient les rênes de Partenopei et en plus de cela "El Pibe de Oro" n'est pas vraiment le bienvenu de l'autre côté des Alpes pour une raison précise. En effet, le technicien qui a officié au Textil Mandiyú (1994) au Avellanada (1995), à la tête de l'équipe nationale d' (2008-2010) et désormais à Al-Wasl depuis mai 2011 est encore et toujours poursuivi par le fisc !

Ce dernier réclame aujourd'hui à Diego Maradona une somme astronomique d'environ 40 millions d'euros selon Sport Mediaset. Comme si cela ne suffisait pas, les intérêts à payer rajoutent chaque jour 3.000 euros de plus à payer pour l'homme âgé de 51 ans qui pourrait être épinglé à tout moment sur le territoire transalpin. "Chaque fois que j'ai mis les pieds en Italie, je me suis senti persécuté. J'ai l'impression d'être un fraudeur alors que le verdict est injuste", a lâché "El Pibe de Oro" qui touche actuellement le pactole aux Émirats arabes unis.

Maradona espère être disculpé


Il a également déploré le fait que deux de ses anciens coéquipiers, Careca et Alemão, soient "libres" alors qu'ils ont aussi été liés à une histoire similaire. "Je suis devenu le symbole de l'évasion fiscale et ce n'est pas juste. Je me demande si d'autres personnes également poursuivies par les impôts ont dû, comme moi, retirer leur montre ou une boucle d'oreille en argent là-bas." Diego Maradona a souligné que malgré tout cela, il "aime toujours ce pays" et qu'il a de la "sympathie" pour les Italiens. Son espoir est désormais "qu'un homme politique annule la décision" de justice qui date de 2005 pour qu'il puisse éventuellement entraîner Naples. La partie est loin d'être gagnée d'avance pour l'ex-meneur de jeu de l'Albiceleste...
Article précédent Divers : Maradona renvo... Article suivant Man City : Maradona cri...