Les 60 millions de la dernière chance pour Wenger ?

Après avoir déraillé contre le en (4-0, 8e de finale aller), les joueurs d' voulaient se rattraper immédiatement contre dans le cadre des huitièmes de finale de la . Mais les Gunners ont été battus (2-0) et le débat continue au sujet de l'avenir d'.

Arsène Wenger

Une légende dégaine à tout va. Entre 1986 et 1995, George Graham a occupé le fauteuil de manager à Arsenal. Le coach écossais a laissé un souvenir impérissable aux supporters du club londonien puisqu'il a remporté deux Championnats (1989 et 1991), une Coupe (1994), une FA Cup (1993), deux (1987 et 1993) et un Charity Shield (1991). Au cours d'une entrevue relayée dans le Daily Mail, l'homme âgé de 67 ans n'a pas hésité à pointer du doigt Arsène Wenger. "Je pense qu'Arsenal est en crise", a-t-il lâché suite à la défaite contre les Black Cats. "Ils n'ont pas remplacé les joueurs qui sont partis ces quatre ou cinq dernières années."

Le consultant considère que le guide français des Gunners a fait deux erreurs stratégiques qui lui coûtent très cher. "Ils ont de l'argent pour acheter des joueurs et je ne comprends pas pourquoi Arsène ne l'a pas utilisé (...) Je pense qu'Arsène a exagéré avec sa politique basée sur les jeunes. fait aussi jouer des jeunes mais dans le même temps, il va acheter des éléments qui peuvent coûter 30 millions d'euros. Il n'a pas peur de le faire", a analysé George Graham. Ces deux arguments seront sûrement pris en compte afin de ne plus reproduire les mêmes erreurs lors des saisons à venir.

Les Gunners veulent faire sauter la banque !


En effet d'après les médias britanniques, le board d'Arsenal serait disposé à conserver Arsène Wenger jusqu'au bout de son contrat, soit jusqu'en juin 2014. Afin de rebâtir un effectif de tout premier ordre, les dirigeants seraient prêts à confier une enveloppe d'environ 60 millions d'euros au Frenchy pour le recrutement ! Avant cela, il faudra quand même convaincre les petits actionnaires du club londonien qui étaient très sceptiques à l'idée de renouveler leur confiance à l'Alsacien l'année dernière. Seulement 42% de ces personnes étaient d'accord afin de garder AW, 40% voulaient qu'il soit limogé et enfin 18% étaient indécises.

Pour en revenir au mercato estival, il semblerait que le club anglais ait ciblé quatre joueurs capables de bonifier instantanément l'effectif. Il s'agirait de (), d' (Lille), de () et de (FC ). En plus de devoir convaincre leurs clubs respectifs de lâcher du lest, les Gunners devront aussi limiter la casse lors de cette fin de saison. Quasiment éliminés en C1 après leur déroute milanaise, les joueurs d'Arsenal vont devoir cravacher dur afin de conserver leur quatrième place. En cas d'échec et de privation de Ligue des champions pour 2012/2013, Arsène Wenger pourrait quitter l'Emirates Stadium plus tôt que prévu...
Article précédent Arsenal, adieu le salar... Article suivant Barça : Bale et Van Per...