MU écarte Tottenham de la course au titre

Manchester est allé s'imposer sur le terrain des Spurs (1-3), ce dimanche, lors du choc de la 27e journée du championnat anglais. Plutôt dominés et souvent au bord de la rupture, les Mancuniens se sont montrés réalistes pour trouver la faille sur leurs rares occasions, par Rooney (45e) puis Young, à deux reprises (60e et 69e). reste au contact de , alors que les Hotspurs, toujours sur le podium, voient revenir derrière.

Ashley =Young

La malédiction se poursuit pour . Les Spurs ont pourtant tout fait afin de mettre fin à leur incroyable série de 10 ans sans succès face à MU, soit 25 matchs. Enfin, plutôt 26 dorénavant. Car c'est un MU ultra réaliste qui a quitté White Hart Lane avec les trois points de la victoire, malgré ce que peut laisser penser l'ampleur du score. C'est bien simple, avant d'ouvrir la marque, les Red Devils ne s'étaient absolument pas montrés dangereux. Les visiteurs ont pu compter sur un inspiré, qui a su sortir de grosses parades aux bons moments. Pourtant dénigré depuis le coup d'envoi de la saison, le portier espagnol s'est tout d'abord imposé devant Adebayor (18ème) pour maintenir sa formation à 0-0. Puis il a eu la main ferme sur une tentative lointaine de Livermore (51e) tandis que MU menait d'un but. Car entre-temps, ce diable de Rooney était passé par là. Plutôt en difficulté, à l'image de sa formation, bousculée par un pressing intense des Spurs, le buteur a surgi pour ouvrir la marque juste avant la mi-temps, d'un coup de tête sur corner (44e, 0-1).

Young éteint Tottenham


De quoi totalement assommer Tottenham, qui venait de se faire refuser un but, suite à une main de Adebayor sur une frappe de Saha (36e). Dominant les débats, notamment dans l'entrejeu, les joueurs d' ne relâchaient pas la pression, mais se montraient bien trop maladroits dans le dernier geste. En face, MU était insolent de réussite. Sur une de leurs rares percées, les Mancuniens tuaient le match. Le centre de , bien que dévié, était repris acrobatiquement pour Young, qui doublait la mise avec l'aide du poteau (60e, 0-2). La messe était dite. Les Spurs coulaient dans le même temps, sur une frappe limpide et parfaite de ce même Young (68e, 0-3). De quoi mettre définitivement Manchester à l'abri. Tottenham parvenait à sauver l'honneur par Defoe en fin de match, sur une frappe lointaine qui laissait De Gea pantois (87e). Une maigre consolation. Car les Londoniens en ont désormais la confirmation : sauf surprise, ils laisseront les deux clubs de Manchester joyeusement s'étriper pour le titre. MU est revenu à deux points de son voisin de City à la faveur de ce bon résultat et compte désormais onze longueurs d'avance sur son adversaire du jour. Toujours 3ème, Tottenham voit pour sa part revenir Arsenal à quatre points et va devoir surveiller ses arrières.
Article précédent Match Tottenham - Manch... Article suivant Man Utd : Ferguson évoq...