La C1 décisive pour garder Lisandro et Lloris ?

Après avoir vaincu l'Apoel Nicosie en 8e de finale aller de la le 14 février dernier (1-0), les joueurs de l'Olympique Lyonnais vont devoir finir le travail à Chypre ce soir. Une élimination couplée à une fin de saison décevante en pourraient précipiter les départs de certains cadres de l'équipe.

Hugo Lloris

L'OL est un vieil habitué en C1. Le club rhodanien est arrivé au stade des 8es de finale de la Ligue des champions pour la neuvième fois de suite ce qui est une statistique remarquable pour un club français. S'ils jouent à leur niveau, les Gones devraient se hisser en quarts de finale après avoir battu l'Apoel Nicosie à l'aller difficilement au Stade Gerland. Comme d'habitude, l'entraîneur s'appuiera avant tout sur les deux meilleurs joueurs de son effectif pour ne pas tomber dans le piège chypriote. Il s'agit du gardien de but et de l'attaquant . A contrario de bon nombre de leurs coéquipiers, ces éléments sont très réguliers sur le terrain.

Rarement en effet, on a vu le Français ou l'Argentin passer au travers d'un match sauf quand le second revenait tout juste sur les terrains après une longue période de convalescence. Même s'ils n'envisagent pas de quitter l'OL pour l'instant, force est de constater que le portier et le buteur pourraient revoir leurs copies respectives en fin de saison. En effet, comment imaginer que ces très bons footballeurs puissent rester dans le Rhône sans cerise sur le gâteau la saison prochaine, autrement dit la Ligue des champions ? Pour l'heure, le constat est sans appel : l'Olympique Lyonnais est loin, vraiment très loin d'être en mesure de se qualifier en C1 par le biais du Championnat de France.

Une fin de saison cruciale


En Ligue 1, les Gones occupent seulement la septième place du classement avec 40 points. Ils ont sept unités de retard sur le troisième, , qui semble bien mieux armé pour rester sur le podium. En plus de cela, des clubs comme le (4e) l'AS Saint-Étienne (5e) ou encore le Toulouse FC (6e) sont aussi à la lutte pour éventuellement figurer dans le Top 3. Depuis plus d'un mois (!), l'OL n'arrive plus à gagner en L1. La dernière victoire contre Dijon (3-1, 21e journée) semble déjà bien loin pour un groupe qui s'apprête à défier Lille, l'AS Saint-Étienne et le Paris Saint-Germain après la parenthèse européenne à Nicosie.

Au travers d'un entretien publié sur le site du journal Le Progrès, le président a souligné que lui et ses collaborateurs visent deux objectifs clairement identifiés pour cette fin de saison. "Ce serait bien de faire les deux, c'est à dire se qualifier en Ligue des champions et construire le stade (qui devrait être inauguré en 2014). Sur ce dernier point, on pourra assurer vingt ans de ressources. Et cela bénéficiera alors aux joueurs", a-t-il assuré. Pas sûr qu'Hugo Lloris et Lisandro Lopez aient la patience requise pour découvrir le Stade des Lumières car leurs ambitions personnelles sont forcément liées à la grande scène européenne.
Article précédent OL : Lacombe agacé par ... Article suivant OL : Källström sait que...