Ça peut se corser pour l'OM à Ajaccio

L'Olympique de , qui reste sur trois défaites consécutives, se déplace à , ce soir (20h00), en match avancé de la 27e journée de . enregistre à cette occasion les retours de et , qui devraient débuter sur le banc, et surtout de . L'attaquant, qui a cruellement manqué aux Phocéens durant son absence, devrait être aligné d'entrée.

Loïc Rémy; Mathieu Valbuena

Trois retours qui vont faire du bien. Didier Deschamps n'a pas longtemps hésité avant de convoquer Mathieu Valbuena, Stéphane Mbia et Loïc Rémy pour le déplacement de l'OM à Ajaccio, avancé à vendredi en raison du 8e de finale retour face à l' mardi en . "C'est bien de les récupérer même s'ils ne seront pas à 100%", a prévenu l'entraîneur phocéen. De ces trois joueurs de retour de blessure, seul le dernier devrait toutefois débuter en Corse. "Un des trois peut commencer, pas forcément celui auquel vous pensez, a toutefois lâché Deschamps, histoire de brouiller les pistes. Les faire rentrer les trois, ce n'est peut-être pas possible aussi. Il y en a qui commenceront, d'autres qui rentreront."

"Petit Vélo" est encore un peu court physiquement mais pourrait entrer pour retrouver le rythme en vue de la C1, alors que le Camerounais ne devrait pas non plus être lancé d'entrée, sauf surprise, afin de ne pas toucher à la charnière Nkoulou-Diawara. Rémy devrait quant à lui mener l'attaque phocéenne. Un come-back quelque peu précipité, l'attaquant n'ayant repris l'entraînement que depuis quelques jours après sa lésion de l'ischio-jambier droit contractée en face à Bourg-Péronnas, le 15 février dernier. Mais force est de constater que Didier Deschamps ne dispose pas d'autres solutions pour endiguer la chute de son équipe, battue lors de ses trois derniers matches. "Je n'ai pas d'autres joueurs de son profil. C'est quelqu'un d'important", se lamentait Deschamps après l'annonce des trois semaines d'absence de l'international français. Un discours qui s'est vérifier sur le terrain. En l'absence de Rémy, l'OM n'a pas gagné un seul match en championnat (un nul, trois défaites), ne disposant que de l'Inter Milan (1-0) sur le plus petit des écarts durant cette période.

Surtout, les Phocéens n'ont trouvé le chemin des filets qu'à deux reprises en cinq matches. Une panne d'efficacité inquiétante pour une attaque phocéenne orpheline de son meilleur buteur. Fort de ses neuf buts depuis le début de la saison en L1, Rémy s'est imposé comme l'atout offensif numéro 1 de l'OM. , dont l'état de grâce semble passé, et , encore trop tendre, ne l'ont pas fait oublier. L'absence de Valbuena, meilleur passeur du championnat, a également contraint Deschamps à revoir son organisation offensive, avec notamment un passage au 4-4-2 contre le week-end dernier, sans réussite. Si , dont la participation au match face à l'Inter n'est pas remise en question, manquera à l'appel en Corse, ces trois retours vont permettre à l'OM de se rapprocher de l'organisation qui faisait sa force durant sa série d'invincibilité entre novembre et février. Reste désormais à retrouver une once de confiance.
Article précédent OM : Deschamps se plain... Article suivant OM : Rémy finalement su...