Tottenham, la Spurs du vide

Rien ne va plus du côté de . La bande à s'est inclinée pour la troisième fois consécutivement en , la dernière défaite datant de samedi, à Goodison Park, face à (1-0). Simple coup de pompe ou mal plus profond chez des Spurs impuissants depuis quelques semaines ?

Harry Redknapp

Et si le derby du Nord de Londres avait eu des répercussions plus importantes que prévu ? Restant sur une victoire impressionnante à White Hart Lane contre United (5-0) avec un véritable festival offensif, Tottenham est subitement rentré dans le rang, encaissant d'abord une sévère défaite à l'Emirates contre l'ennemi "régional" (5-2), alors que la rencontre semblait pliée à la demi-heure de jeu. Mais la formation de Harry Redknapp s'était soudainement liquéfiée, prenant l'eau de toute part. Simple accident de parcours pensait-on pour une équipe qui sentait l'assurance à plein nez. Sauf que celle-ci a été balayée comme un simple château de carte une semaine plus tard, à la maison, par une ultra réaliste formation de (1-3).

Bis Repetita samedi, à Goodison Park, contre Everton. Sans être mauvais dans le jeu, le Hotspur a dû s'incliner sur une réalisation de Jelavic (22e), sans parvenir à revenir à hauteur des Toffees, malgré une pléthore d'occasions. Mais la chance a fui Tottenham, à l'image d'un - pour son retour à Everton - qui voyait sa tentative en fin de match heurté le poteau, puis le genou de (90e+3). A l'issue de la rencontre, Harry Redknapp semblait un brin fataliste face à tant de malchance. "Comme nous avons fait pour perdre ce match ? En seconde période, ils ne sont pas sortis de leur moitié de terrain. C'était complètement à sens unique", a ainsi rappelé le coach anglais, ajoutant : "Mais on n'a pas fait assez en première mi-temps. Ils se sont créés un ou deux occasion, on s'en est créés une ou deux mais on a pris un but. Cela ne serait pas arrivé si notre gardien avait eu tant à faire."

Et de revenir sur la chance qui a fui les siens : "Nous avons manqué une occasion en toute fin de match qui, à 99% du temps, serait rentrée en temps normal." Avec cette énième contre-performance, Tottenham voit poindre l'ombre... d'Arsenal ! En effet, les Gunners ne sont dorénavant plus qu'à 4 points des Spurs avec un match à jouer lundi à domicile, contre Newcastle United, loin de sa meilleure forme ces dernières semaines. Après avoir régalé la Premier League durant une bonne majeure partie de la saison, Tottenham pourrait flancher dans le sprint finale et, dans le pire des cas, louper la dernière place qualificative pour la en cas de retour en force de par exemple. Un échec qui pourrait avoir de grosses conséquences financières, mais aussi sur le prochain recrutement estival. Pas sûr ainsi qu'un pose ses valises à White Hart Lane sans Ligue des champions à disputer...
Article précédent Tottenham : Saha absent... Article suivant Tottenham : Moyes suces...