Gameiro n'a pas encore dit son dernier mot

Le Paris Saint-Germain, rapidement réduit à 10, est tout de même parvenu à s'imposer sur la pelouse de Dijon (1-2), lors de la 27e journée de , grâce à la onzième réalisation de la saison de Kévin Gameiro. Un but qui pourrait bien relancer l'ex-Lorientais aussi bien en club que dans l'optique de l'équipe de France...

Kevin Gameiro

C'est qui se frotte les mains. Après avoir relancé non sans succès ces dernières semaines (En savoir plus), l'entraîneur transalpin a pu se délecter de son choix tactique judicieux, en faisant entrer à Dijon, avec, un but victorieux à la clé dans les arrêts de jeu de la rencontre. Un succès qui permet à Paris de rester en tête de la Ligue 1, avec un point d'avance sur , mais aussi de relancer Kevin Gameiro, méconnaissable depuis quelques semaines.

En effet, l'international français n'avait plus inscrit que deux buts en dix journées, voyant même Hoarau lui chiper la vedette ces dernières semaines. Quand même appelé en équipe de France par , l'ancien Merlus avait du souci à se faire compte tenu des performances de son camarade réunionnais sur le front de l'attaque parisienne. Mais son onzième but de la saison face au club Bourguignon lui a fait un bien fou mentalement. "Ménez me met une belle passe. Je n'étais pas serein sur la passe. Il faut compter sur tout le monde même sur les remplaçants. On a gagné grâce au mental", a-t-il ainsi rappelé à l'issue de la rencontre. "On sait ce qu'on veut. On s'arrache match après match pour chercher la victoire."

Une entrée qui a en tout cas fait plaisir à ses partenaires, dont , dans les colonnes de : "Je pensais que Kevin avait mal contrôlé son ballon, car le terrain était mauvais dans cette zone. Mais, quand il a marqué, ce ne fut pas seulement de la joie. Je me suis aussi dit : putain, il reste encore deux minutes..." Carlo Ancelotti est également revenu sur la performance de son attaquant: "J'ai lancé Gameiro pour utiliser sa vitesse dans la profondeur. Je savais que, dans sa tête, il était prêt pour marquer." Prochaine étape pour Gameiro, retrouver une place de titulaire au sein du onze de technicien transalpin. Mais ce but, en plus d'avoir fait un bien fou à Paris, a assurément permis de le relancer pour un sprint final qui s'annonce haletant.
Article précédent Montpellier : Girard n'... Article suivant Ancelotti a repéré un j...