Milos Krasic prêté à l'OM la saison prochaine ?

Courtisé depuis plusieurs mois par l'Olympique de , le milieu offensif de la , , 27 ans, pourrait être prêté une saison à la formation phocéenne.

Milos Krasic

L'OM va-t-il frapper un gros coup d'entrée dans ce marché estival des transferts ? Devant faire avec un budget restreint, les responsables olympiens, et leur entraîneur, , ne veulent pas pour autant se résoudre à un recrutement "made in ". Un nom reviendrait avec insistance pour dynamiter l'animation offensive. Celui de Milos Krasic.

Un international serbe en perte de vitesse...



Depuis quelques temps déjà, le meneur de jeu serbe Milos Krasic voit son nom associé à celui de l'Olympique de Marseille. Acheté à prix d'or à l'été 2010 par la Juventus Turin au [le transfert était évalué à 15 millions d'euros, ndlr.], le blondinet, âgé de 27 ans, avait réalisé une première saison on ne peut plus correct avec les Bianconeri, ponctuée de 7 buts et 7 passes décisives en 33 apparitions en . La deuxième année, avec aux manettes, devait être celle de la confirmation pour Krasic, vainqueur de la Coupe de l' en 2005 avec le CSKA. Oui mais voilà, l'international serbe (46 capes) ne convaint pas son coach et ne dispute que 14 matches toutes compétitions avec une Juve au sommet, sans lui. A l'issue de la saison, le joueur s'est même vu accorder un bon de sortie de la part de sa direction. Un bon que voudait bien valider Didier Deschamps.

... qui cherche à se relancer !



Sous contrat jusqu'en juin 2014 avec la Juventus Turin, Milos Krasic est un joueur qui conserve une bonne côte en Europe. Ce dernier avait été approché, à l'été 2008, par le puissant . Dès lors, les propositions ne devraient pas tarder à débarquer sur les bureaux des responsables turinois. Mais pour l'heure, et avant l'ouverture offcielle du mercato d'été, c'est le calme plat. Un moment propice pour l'OM, qui a entamé des discussions avec leurs homologues bianconeri pour obtenir le joueur sous forme de prêt révèle le média italien Sportmediaset. Côté salaire, le natif de Kosovska Mitrovica au Kosovo n'est pas des plus gourmands, avec 150000 euros mensuel. Cependant, face au nombre de milieux de terrain à la disposition de Didier Deschamps, la solution "Krasic" pourrait bien constituer un "Plan B" dans le cas où ou encore l'un des frères Ayew venaient à quitter la Canebière. Cependant, l'Olympique de Marseille ne doit pas trop jouer la montre au risque de perdre un grand nom du football européen.
Article précédent L'OM n'attend pas de si... Article suivant Sochaux : Boudebouz att...