Le Real prêt à se faire dépouiller par le Milan !

Pour acheter, le Real Madrid doit vendre. Et les Champions d'Espagne en titre auraient trouvé un interlocuteur de choix avec le , qui se serait positionné sur trois madrilènes.

Kaka

L'art de négocier entre grands d'Europe... L'axe Milan-Madrid a plutôt bien fonctionné ses dernières années. Ainsi, Ronaldo quittait, en janvier 2007, les Galactiques pour la capitale de la mode ou encore le 2007, , qui signait, à l'été 2009, du côté du Real Madrid pour un peu plus de 65 millions d'euros. A l'été 2012, le chassé-croisé entre la capitale espagnole et la cité lombarde pourrait prendre des allures d'embouteillage ! Et pour cause. Le Milan AC, qui ne veut pas laisser le monopole du football italien à la puissante Juve, n'aurait pas un, ni deux mais trois joueurs merengue dans le viseur assure le quotidien ibérique As. Pour autant, la formation dirigée par a t-elle les moyens de ses ambitions ?

Kaka.

Les négociations sont ouvertes. A quand un retour de l'enfant prodigue? Cette question revient, tel un serpent de mer, depuis le départ de Kaka du Milan AC au Real Madrid à l'été 2009. Pas épargné par les pépins physiques, et les critiques, le milieu de terrain auriverde (82 sélections), âgé de 30 ans, pourrait bien, cet été, retrouver le club qui l'a porté au firmament. Avec les Rossoneri, Kaka a glané, entre autres, une et un Ballon d'Or. Du côté des tifosi, on se régale d'avance d'associer Ibrahimovic et Cassano à Kaka. Un rêve qui pourrait devenir réalité grâce à l'engagement du père de la star assure le journal espagnol As. Ce dernier serait actuellement présent du côté de Milan, alors que son fils est en vacances, pour négocier directement avec les dirigeants lombards.

Au Real, le dossier Kaka fait l'unanimité. L'entraîneur merengue, , ne compterait pas sur le joueur la saison prochaine, militant fermement pour l'arrivée de l'Espagnol de , et pour le prodige croate de , . Pour la direction de la Casa Blanca, Kaka, âgé de 30 ans, a carte blanche pour se trouver un autre club, mais pas à n'importe quel prix. Acheté 65 millions d'euros il y a trois ans, le Brésilien ne pourra partir que contre un chèque de 25 à 30 millions d'euros. Le Milan, qui a refusé de céder son défenseur central, , pour 46 millions d'euros au , va devoir la jouer fine. D'autant plus que le club de la capitale française et des formations de restent aux aguets sur le dossier Kaka.

.

En qûete de temps de jeu. Le Milan AC n'est pas vraiment passé à l'action pour s'attacher les serives de l'international français. Agé de 28 ans, Lassana Diarra n'a pas la côte auprès de son entraîneur, José Mourinho. Utilisé à 25 reprises seulement la saison dernière toutes compétititions confondues, Lass' a, à l'instar de Kaka, un bon de sortie pour cet été. Son nom a été très (trop?) vite associé à celui du Milan AC, après le vrai faux départ de la semaine passée. Depuis, c'est la formation russe du , entraînée par , qui aurait une certaine avance sur le dossier. "Certes, il ne lui reste qu'un an de contrat au Real Madrid, mais il a surtout reçu une très belle offre de la part du Spartak Moscou", a confié samedi l'agent du joueur, Claudio Vigorelli, à SportItalia. Le Milan est-il prêt à jouer la surenchère pour Diarra ? Rien est moins sûr.

.

Hors de prix ! Dans son édition de ce dimanche, le quotidien italien, Il Corriere dello Sport, révèle un intérêt du Milan AC pour le milieu défensif du Real Madrid et de la Roja, Xabi Alonso. Ce dernier, qui a inscrit un doublé samedi soir face à la France (2-0) en quart de finale de l'Euro, est l'un des piliers du système Mourinho. L'Espagnol a joué pas moins de 52 matches toutes compétitions confondues la saison passée sous les couleurs du Real, soit presque autant que (55). Agé de 30 ans, Xabi Alonso n'est certes pas éternel et les dirigeants madrilènes seraient prêts à entamer des pourparlers à partir d'une offre égale à sa clause libératoire fixée à... 40 millions d'euros. A l'instar de son interlocuteur, le Real Madrid, le Milan AC va devoir vendre avant de s'attacher les services de l'Espagnol aux 100 sélections.
Article précédent Milan AC : Del Piero et... Article suivant Carvalho-Altintop, deux...