Trois dossiers chauds bientôt réglés à l'ASSE ?

Les dirigeants de Saint-Étienne ont du pain sur la planche en coulisses actuellement. Dans le sens des arrivées comme des départs, les Verts doivent régler certaines choses avant la fin de ce mois de juillet... si possible.

Romain Hamouma

Une priorité absolue. Depuis déjà plusieurs jours, les décideurs stéphanois font le maximum afin de convaincre Caen de lâcher . Malgré la relégation en , les Normands ne veulent pas brader le milieu offensif. L'ex-joueur de Laval est d'accord pour venir à Geoffroy-Guichard sur le plan contractuel mais pour l'heure, aucun accord n'est intervenu entre les deux clubs. Le président a fait savoir par le biais du quotidien Le Progrès qu'il s'est fixé une date limite pour finaliser, ou non, le transfert. "Le joueur a très envie de venir et il a souvent au téléphone. On verra si la situation se débloque au 15 juillet et si la transaction peut aboutir. Je suis plutôt optimiste", a-t-il assuré.

A priori, une somme comprise entre 3 et 4 millions d'euros pourrait permettre de débloquer la situation. Mais à l'image de nombreuses écuries de et même d'Europe, les Verts sont très prudents afin de ne pas plomber leur budget. Attention quand même de ne pas laisser trop de champ libre à ou encore l'OM qui pourraient faire une offre éclair pour Romain Hamouma. Même s'il n'a pas réussi à être souvent décisif à Caen la saison passée (2 buts et 2 passes décisives en L1), le footballeur âgé de 25 ans a une belle cote sur le marché des transferts. Sa priorité est de rejoindre un club huppé de l'élite afin de franchir un cap.

L'instant décisif pour Ghoulam et Sako


Dans le sens des départs, force est de constater que la situation n'a pas bougé d'un iota pour et . Le latéral gauche de Saint-Étienne a entre les mains une proposition afin de prolonger son contrat jusqu'en juin 2016 avec à la clef un salaire multiplié par... six (30 000 euros par mois contre 5000 actuellement). A priori, le jeune défenseur qui fait partie de l'équipe de France Espoirs devrait rencontrer les dirigeants ce jeudi dixit Roland Romeyer. Logiquement, Faouzi Ghoulam devrait donner sa réponse définitive lors de cet entretien. En cas de refus, son départ lors de ce mercato ne serait pas forcément obligatoire. L'entraîneur Christophe Galtier a laissé entendre qu'il pourrait rester une année de plus étant donné qu'il a encore un bail de deux ans à honorer. La question est de savoir si les Verts auraient intérêt à conserver un joueur qui n'incarne plus l'avenir du club à moyen terme et qui pourrait être démotivé.

En ce qui concerne le cas Bakary Sako, les données sont plus simples. Le milieu offensif gauche est sous contrat jusqu'à l'issue de la saison 2012/2013. Par conséquent, les gestionnaires de l'ASSE doivent forcément le vendre cet été afin de récupérer une indemnité de transfert ou prendre le risque de le laisser filer librement dans un an. Roland Romeyer espère encore que l'homme à la frappe surpuissante va revoir sa copie et annoncer qu'il veut continuer l'aventure. "Si Bakary change d'avis et exprime la volonté de rester, nous sommes favorables pour le garder. C'est un bon élément et je pense qu'il a encore une belle marge de progression chez nous..." Interrogé à ce sujet celui qu'on surnomme "Baky" a laissé entendre qu'il aimerait bien rempiler dans le Forez. "J'y ai pensé. Mais on ne m'en a pas reparlé..." On l'a compris, les Stéphanois vont trancher dans le vif au sujet de ces trois joueurs et peut-être même avant la fin de la semaine !
Article précédent ASSE : Galtier répond à... Article suivant ASSE, Sako : "Je suis b...