Loïc Rémy, successeur désigné de Robin van Persie ?

Alors que le calme plat règne du côté de la Canebière depuis le départ de , les dirigeants marseillais pourraient avoir du fil à retordre dans les prochains jours, notamment avec les prétendants de son avant-centre, . D'autant plus qu' se verrait bien entrer dans la danse révèle Sky Sports...

Loïc Rémy

De quoi sera fait l'avenir de Loïc Rémy ? Après une saison honorable avec son club, l'Olympique de (22 buts en 47 matches toutes compétitions confondues), le natif de Rillieux-la-Pape n'est toujours pas sûr de continuer l'aventure du côté du Vélodrome la saison prochaine. Une incertitude entretenue depuis des mois du fait des sirènes provenant de , et notamment de . Alors que l'international français (15 sélections), qui peaufine actuellement sa préparation avec la formation phocéenne, semblait reparti sur de bonnes bases (un but contre le FC Sion en amical), un nouveau prétendant viendrait jeter le trouble dans son esprit assure Sky Sports : Arsenal. Alors qu'un départ de paraît de plus en plus évident, les responsables des Gunners, en tête, songeraient à associer Loïc Rémy à et sur le front de leur attaque.

Rémy, le nouveau Henry ?


Depuis ses débuts du côté de l', Loïc Rémy est comparé à son "aïeul", . De là à suivre la même trajectoire que le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France... il y a un pas que l'attaquant, âgé de 25 ans, pourrait franchir dans les prochains jours. En effet, selon le média britannique Sky Sports, les Gunners prépareraient d'ores et déjà des solutions de rechange en vue du départ de leur star, Robin van Persie (, , ...) et envisageraient l'arrivée de Loïc Rémy du côté de l'Emirates Stadium. Le club londonien profiterait des atermoiements de son voisin et rival afin de finir dans le Top 4 en Premier League, Tottenham, pour passer à l'action. En effet, les Spurs, qui pistent Rémy depuis plusieurs mois, sont bien plus préoccupés, pour le moment, à gérer au mieux le cas de leur prodige croate, [ce dernier veut rejoindre coûte que coûte le , ndlr.]...

Robin van Persie

Sur le dossier Loïc Rémy, Arsenal a des arguments à faire valoir. Tout d'abord, d'un point de vue financier, l'argent obtenu de la revente de RVP (environ 20 millions d'euros) pourrait convaincre les dirigeants marseillais, qui disposent d'ores et déjà de nombreuses solutions dans le secteur offensif (André et , , Florent Raspentino). De plus, Arsenal peut jouer la carte "" pour attirer le buteur français alors que l'OM doit se contenter, en ce début de saison, de disputer le troisième tour préliminaire de la Ligue Europa. Enfin, Rémy ne serait pas isolé au sein de l'effectif londonien, avec un technicien français, Arsène Wenger, et sa colonie de Frenchies (Olivier Giroud, , , , , ).

Olivier Giroud

Rémy, "Le mercato se termine le 31 août"


Depuis le début des rumeurs à son égard, Loïc Rémy a toujours assuré sa volonté de ne pas quitter la formation phocéenne dans l'immédiat. Pourtant, l'OM ne se montre pas très ambitieux cette saison, ni dans ses objectifs, ni sur le marché des transferts. Ne serait-ce pas le moment idéal pour quitter le navire afin d'éviter une trop grand désillusion ? L'intéressé laisse la porte ouverte. "J'ai un contrat avec Marseille (jusqu'en juin 2015), mais si le club veut me vendre cet été, je n'ai rien à opposer à cela. (...) Le mercato s'achève le 31 août, d'ici là, tout peut arriver", assure pour le moment le joueur formé à Lyon. Il faut dire que ce dernier a, actuellement, d'autres préoccupations en tête. Pas épargné par les pépins physiques, Loïc Rémy n'est toujours pas pleinement remis de sa lésion au quadriceps gauche, celle-là même qui l'avait éloigné de l'Euro avec l'équipe de France. Une blessure qui entrave sérieusement sa préparation et qui pourrait aussi représenter un frein auprès de ses prétendants. Pas de doute, le mercato de l'OM est loin, très loin d'être clos...
Article précédent OM, Jordan Ayew : "Je m... Article suivant Chelsea : Hazard juge l...