Lavezzi tente de faire son trou au PSG

Au début de ce mois de juillet, s'était engagé en faveur du . L'attaquant ne regrette évidemment pas d'avoir rejoint l'écurie française et il fera tout pour que son adaptation ne dure pas trop longtemps. Histoire de faire chavirer le Parc !

Ezequiel Lavezzi

"Je pensais que ce n'était pas le bon moment." Il y a trois ans, Ezequiel Lavezzi jouissait vraiment une cote incroyable sur le marché des transferts. A l'époque, on pensait que l'attaquant allait dire "oui" à un club anglais ou espagnol. Mais au final, l'international argentin avait décidé de poursuivre sa route à . Il estimait qu'au bout de seulement deux ans passés au Stade San Paolo, c'était vraiment risqué de quitter l'écurie italienne. Au final, "El Pocho" a choisi cette année 2012 afin de faire ses bagages. Direction la France et le PSG pour un transfert estimé à environ 26 millions d'euros.

Ezequiel Lavezzi avait besoin de rebooster sa carrière. "J'avais l'impression d'être arrivé au bout de mon cycle avec Naples. J'ai 27 ans, et si j'avais encore attendu, il aurait été trop tard", a-t-il expliqué par le biais du journal Le Parisien. Au passage, le goleador sud-américain a tenu à remercier les dirigeants napolitains qui ne l'ont pas empêché de changer d'air. "En accord avec le club, on a décidé que si une offre intéressante se présentait, je pourrais m'en aller. C'est là que j'ai été séduit par le fait de vivre et de jouer à Paris. En plus, j'ai fini avec la victoire en , il n'y avait pas de meilleure manière de partir."

Lavezzi ne veut pas traîner en route


Aujourd'hui, "El Pocho" commence à trouver ses marques au sein de l'effectif du PSG. Bon nombre de ses coéquipiers font tout pour lui permettre de s'intégrer facilement. "Beaucoup de mes partenaires parlent espagnol et italien. Ce sont les deux langues que je parle, donc je me débrouille." D'ici quelques jours voire quelques semaines, nul doute qu'Ezequiel Lavezzi se sentira comme chez lui à Paris ! "Pour l'instant, je n'ai pas encore trouvé de maison mais quand je serai bien installé, je pourrai prendre des cours de français. Je pense que c'est quelque chose de très important pour mon intégration", a-t-il souligné.

Une chose est sûre, Ezequiel Lavezzi sera logé à la même enseigne que tout le monde au sein de l'équipe entraînée par . Autrement dit, il devra prouver à l'Italien qu'il mérite d'être titulaire. Il y a trois semaines, ce dernier avait laissé entendre par le biais de "qu'El Pocho" a "un peu les mêmes qualités que Ménez : la vitesse, la technique, la maîtrise des un contre un". Autrement dit, les deux hommes pourraient être concurrents la saison prochaine afin d'obtenir une place de titulaire au sein de l'équipe-type du PSG.
Article précédent PSG, Ibrahimovic : "Y a... Article suivant PSG : Ménez, la concurr...