Ménez ressort le dossier brûlant de l'Euro !

sait qu'il va jouer très gros vendredi (demain). En effet, l'attaquant du PSG et de l'équipe de France pourrait être sanctionné par les membres de la Commission de discipline de la . En cause, son comportement pendant l'Euro qui n'a franchement pas été exemplaire.

Jérémy Ménez

Une lettre pour apaiser la situation. Vendredi, Jérémy Ménez ne sera pas présent afin de se défendre devant la Commission de discipline de la FFF. Le joueur est actuellement en stage aux États-Unis avec le PSG et il a demandé à son avocat de le représenter. Afin de ne pas écoper d'une sanction trop lourde, l'ancien attaquant de l'AS Rome a tenu à écrire une lettre d'excuses après avoir eu un comportement inadapté durant l'Euro en et en Pologne. "Je me suis excusé pour mon absence et pour les faits qui me sont reprochés. Je suis pressé de tourner cette page. C'est embêtant de passer en commission, ce n'est pas bon pour l'image", a-t-il admis dans les colonnes de L'Equipe. Jérémy Ménez a promis de faire "des efforts" pour s'améliorer au quotidien.

Malgré cela, l'international tricolore estime que les gens ont "fait tout un cinéma" en ce qui concerne son attitude. Jérémy Ménez est notamment revenu sur un échange verbal "pimenté" avec le gardien de but lors du match face à l'Espagne (0-2, quarts de finale). "L'histoire avec Hugo, ce n'en était pas vraiment une. C'est quelque chose qui a explosé alors qu'il n'y avait rien du tout. (...) En aucun cas je ne l'ai insulté. Lui même a dit dans L'Equipe qu'il n'y avait pas eu le moindre problème entre nous." A la fin du mois de juin, le portier de l' et des Bleus avait effectivement reconnu avoir mis le feu aux poudres sur la pelouse de la Donbass Arena.

Lloris a aussi sa part de responsabilité


"Soyons honnête, c'est moi qui lance les hostilités. On se lance des flèches, mais ça n'empêche pas de se serrer la main et de se respecter à la fin. Je ne veux pas du rôle de gentil dans cette affaire. Je ne sais plus ce que je lui ai dit, mais je l'ai pourri, et c'était normal. Je ne sais plus non plus ce qu'il m'a dit, mais cela se passe comme cela dans n'importe quelle équipe", avait-il confié par le biais de L'Equipe. En revanche, Jérémy Ménez a fait son mea culpa en ce qui concerne les insultes proférées à l'encontre de l'arbitre . "J'étais un peu énervé. Je n'avais pas été titulaire, on perdait... En plus, sur l'action en question, je ne commets vraiment aucune faute. C'est vrai que ce n'est pas beau. (...) Je tiens à m'en excuser sincèrement."

Pas sûr que ces excuses soient suffisantes aux yeux des membres de la Commission de discipline de la FFF. A l'image d', ou encore , Jérémy Ménez va jouer très gros vendredi. Ces éléments perturbateurs pourraient être suspendus pendant plusieurs rencontres et manquer ainsi le début des éliminatoires du . Cas échéant, ils perdraient du terrain sur leurs concurrents directs aux yeux du nouveau sélectionneur qui devrait s'appuyer très vite sur une base solide afin de constituer son groupe.
Article précédent PSG : Ménez indisciplin... Article suivant PSG : Ménez, la concurr...


Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼