Tottenham tente son va-tout pour Rémy !

Les dernières 48 heures du mercato estival nous réservent parfois de sacrées surprises. Apparemment, les dirigeants de auraient l'intention de tout mettre en oeuvre afin d'obtenir le transfert de  !

Loïc Rémy

Une visite décisive ? D'après Sky Sports, le président de Tottenham Daniel Levy aurait décidé de s'occuper personnellement du dossier Loïc Rémy. Du coup, le patron des Spurs devrait arriver à ce jeudi afin de discuter directement avec les dirigeants de l'OM. Malgré l'arrivée de (), le club londonien ne serait pas rassasié. La vente de au contre une somme de base d'environ 35 millions d'euros (plus 7 de bonus) a lancé véritablement la campagne de recrutement de Tottenham. Même si le manager a dit récemment qu'il pense avoir "assez d'options" pour constituer une ligne d'attaque très compétitive, la venue du buteur français ne serait pas pour lui déplaire.

En effet, le "Group One" pourrait associer Loïc Rémy à , Moussa Dembélé ou encore . L'international tricolore possède la particularité de pouvoir évoluer aux côtés de bon nombre de joueurs qui ont des profils différents. Nul doute que ses qualités de déplacement (vitesse, changement de rythme...) pourraient faire un tabac en cette saison. La question est de savoir si les gestionnaires marseillais vont accepter de vendre leur meilleur attaquant en toute fin de mercato. Ce serait assurément un gros risque même si a réalisé un bon début de saison.

Rémy adhère au projet de Baup


Mais à vrai dire, le président sait qu'une offre comprise entre 15 et 20 millions d'euros serait une vraie bouffée d'air frais pour l'OM qui a encore besoin d'assainir ses finances malgré les départs d' (West Ham) et () qui ont rapporté 12,5 millions. Il y a une dizaine de jours, Loïc Rémy avait laissé entendre dans les colonnes de qu'il se sentait impliqué à 100% dans le projet phocéen. Le joueur formé à l'OL disait même être "tranquille" pour cet exercice 2012/2013. "L'équipe n'a pas beaucoup changé. La saison passée, on a eu pas mal de difficultés sur le terrain ou en interne. J'espère que tous ces parasites vont disparaître. (...) Pour le mercato, il reste quinze jours. Si on a des recrues (Raspentino a signé, L. Mendes et Barton sont en salle d'attente), je dirai tant mieux. Sinon, on fera avec ce qu'on a."

Même si le mercato français s'achèvera seulement le 4 septembre à minuit, il convient de rappeler que ce n'est pas la même chanson en Angleterre. Le marché des transferts se terminera le 31 août, soit demain soir (samedi), et donc bon nombre de clubs jettent leurs dernières forces dans la bataille pour se renforcer. C'est le cas de Tottenham qui semble avoir une envie féroce de lâcher ses filets afin d'attraper un gros poisson nommé Loïc Rémy
Article précédent Gignac veut poursuivre ... Article suivant Boudebouz, le grand fru...