Les dernières confessions lyonnaises d'Hugo Lloris !

La fin du suspense. Après des négociations acharnées, s'est finalement engagé pour quatre saisons avec . Avant de s'envoler définitivement pour Londres, le gardien de but de l'équipe de France a accepté de faire un détour du côté de Gerland pour revenir sur ce choix de carrière.

Hugo Lloris

Une page se tourne définitivement à l'Olympique Lyonnais. Après quatre années passées à , Hugo Lloris a accepté de relever le challenge des Spurs, candidats au podium en fin de saison à défaut d'avoir les ressources suffisantes pour le titre de champion d'Angleterre. En marge de la rencontre entre l' et , le joueur de 25 ans est revenu sur l'épisode de son transfert. "J'ai eu beaucoup de réflexion après l'Euro. J'ai eu des sollicitations très intéressantes, sportivement et humainement, notamment de la part de Tottenham. Mais à l'époque, cela ne s'est pas fait. Et cela s'est concrétisé à la dernière minute. Tout le monde a contribué à ce que ce transfert se fasse, a t-il déclaré lors d'un entretien accordé samedi au site officiel du club rhodanien. Le championnat anglais fait partie des meilleurs championnats, voire du meilleur. Je suis très excité de découvrir ce championnat. Je remets les compteurs à zéro et j'ai envie de relever ce défi."

"Je me suis attaché"


En choisissant de repasser par la case départ avant de partir vers d'autres cieux, Hugo Lloris tenait ainsi à remercier l'ensemble du club pour ces années communes. "Je tenais à être auprès de mes coéquipiers, des supporters et des gens du club. Je n'avais pas eu le temps de saluer tout le monde. Ce n'est pas évident de partir de cette façon, un peu comme un voleur, a t-il indiqué. Je suis quelqu'un de réservé. Je suis assez triste de quitter la ville, le club, les supporters. Après cela fait partie de la vie d'un footballeur. On est tous de passage dans un club. Le plus important c'est que l'on retienne ce que je suis en tant qu'homme et sportif."

Après plus de 200 rencontres disputées, l'ancien portier de Nice (2005-2008) aura tout connu avec le septuple champion de France... mais rarement les titres. Car hormis une l'année dernière et le gain du Trophée des champions face à , Hugo Lloris n'aura pas vécu que des moments glorieux. Pourtant, au moment de faire ses derniers adieux, ce sont les bons souvenirs qui ressortent : "A Lyon, à l'OL, je me suis attaché. Ce club a marqué ma vie d'homme, de footballeur. L'OL aura été un grand moment de ma carrière. Mais il y a de beaux lendemains pour le club où j'ai eu de vécues de belles relations humaines comme celle avec Jo Bats." Alors que la formation de se retrouve orpheline de ses exploits répétés, Hugo Lloris a également rendu hommage à son successeur dans la cage lyonnaise : "Rémy (Vercoutre) mérite de me succéder. Il va avoir son histoire à lui. Je ne suis pas inquiet." En revanche, Lyon a toutes les raisons de s'alarmer de la perte de son meilleur élément depuis des lustres.
Article précédent Match Lyon - Valencienn... Article suivant OL, Aulas : "Bastos ser...