Le Bilan du mercato en Premier League

Maintenant que le mercato en Angleterre est terminé pour de bon, il est grand temps de faire un bilan complet ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que le marché des transferts outre-Manche a bien animé nos journées !

Robin van Persie

Une dernière journée de folie pour City !


Après avoir remporté le titre de champion d'Angleterre, les Citizens étaient encore attendus au tournant pendant ce mercato estival. C'est durant le mois d'août que le club mancunien a sorti le grand jeu afin de se renforcer. Dans un premier temps, City s'est attaché les services du jeune milieu de terrain () grâce à une indemnité d'environ 18 millions d'euros. Ce footballeur âgé de 21 ans est déjà international et son avenir s'annonce déjà radieux à l'Etihad Stadium. Lors de la dernière journée du mercato, a vu débarquer quatre recrues, rien que ça ! Il s'agit de (, 16 millions), (, 4 millions), (, montant non dévoilé) et de (Swansea, 7,8 millions). Au total, a déboursé environ 46 millions d'euros auxquels il faut ajouter la somme pour Javi Garcia qui est inconnue à l'heure actuelle.

Au rayon des départs, on retiendra qu' a été définitivement transféré à afin de ne pas faire d'ombre au quatuor offensif (Agüero, Tevez, Balotelli et Dzeko). Les principales recettes ont été acquises grâce aux ventes d' à (12,5 millions d'euros) et à celle de au (4,5 millions) Notez aussi que (prêté à Brighton), (fin de contrat), Gai Assulin (Santander) ou encore (Reading) n'ont pas été conservés. Au final, l'écurie britannique a plutôt misé sur la stabilité en se renforçant de façon ciblée.

Van Persie, le gros coup de  !


Du côté de Manchester United, il convient de noter que le manager a souhaité apporter du sang neuf à son effectif afin de reconquérir le titre de champion et bien sûr briller en après le flop de la saison passée (élimination en phase de poules). Les principales arrivées concernent bien entendu celle de (, 27 millions d'euros), qui en avait marre de briller chez les Gunners sans gagner de titres majeurs, et celle de (Dortmund, 15 millions). Le Néerlandais (30 buts en la saison dernière) va former un duo redoutable avec (27 réalisations). N'oublions pas non plus de citer Alexandre Büttner (Vitesse Arnhem, 5 millions), (Crewe Alexandra, 7,5 millions) et (Universidad de Chile, 4,5 millions) qui sont assurément des éléments d'avenir.

Ceux qui ont, pour leur part, tourné le dos à Old Trafford -provisoirement ou pas- sont en général des jeunes éléments (Fabio, Pogba, De Laet, Matthew...) qui n'ont pas rapporté beaucoup d'argent. Tout de même, il convient de retenir que d'autres éléments plus expérimentés ont changé d'air (Kusczak, , Owen, Berbatov) étant donné qu'ils ne faisaient plus partie des plans de Sir Alex.

Olivier Giroud

Des Gunners moins attentistes


Il y a quasiment un an, on pouvait constater qu'Arsenal avait vraiment tergiversé afin de se renforcer. Pour éviter de revivre le même début de saison, le board des Gunners s'est activé vite... et plutôt bien ! Trois recrues de grande qualité sont venues renforcer l'effectif d' : Santiago Cazorla (, 19 millions), (FC , 13 millions) et (, 12 millions). Ces footballeurs de classe mondiale doivent évidemment trouver des automatismes ce qui n'est pas si évident que cela étant donné que la compétition a déjà repris à une allure soutenue.

Au rayon des départs, les deux événements majeurs à ne pas oublier de citer sont évidemment les transferts de Robin van Persie (Manchester, 27 millions) et d' (, 19 millions). Ces désormais ex-piliers de la saison dernière vont sans doute beaucoup manquer à Arsenal. Le buteur néerlandais était évidemment l'artificier vedette à l'Emirates Stadium et son départ à Manchester United a assommé certains supporters. En ce qui concerne le milieu camerounais, sa vente au Barça est finalement assez logique dans la mesure où les Blaugrana recherchaient un roc dans l'entrejeu conformément au souhait de .

Eden Hazard

Le mercato royal de


Pour les amateurs du marché des transferts, il fallait évidemment se tourner vers Stamford Bridge afin de se régaler cet été ! Plutôt que de s'endormir sur ses lauriers après le triomphe en Ligue des champions, le propriétaire russe a décidé de sortir une nouvelle fois le chéquier pour bonifier l'effectif de . Les venues actées de quatre footballeurs ultra-talentueux ( , et ) ont coûté environ... 90 millions d'euros ! Les supporters des Blues ne peuvent pas se plaindre, c'est une certitude !

Pour ce qui est des départs, on parlera évidemment de celui de qui a profité de sa liberté contractuelle afin de signer un bail royal à Shanghai Shenhua en Chine. Ceux de (), (, prêt), (Lille) viennent confirmer une tendance : le club basé à Stamford Bridge est entré dans une nouvelle ère. Ajoutez à cela que plusieurs jeunes éléments prometteurs (McEachran, Kakuta, Lukaku, De Bruyne...) ont été prêtés afin de pouvoir s'aguerrir dans des formations moins huppées.

Nuri Sahin

n'a pas atteint tous ses objectifs


Dans l'ensemble, les Reds ont recruté les éléments qu'ils avaient ciblé : (Swansea, 19 millions), (Real Madrid, prêt), (Heerenveen, 4 millions) ou encore (AS Rome, 13 millions). Mais le club de la Mersey a clairement manqué le coche en ce qui concerne la venue d'un attaquant de classe mondiale. Le manager est le premier à déplorer ce flop qui risque de coûter cher à son équipe. Deux options pourraient permettre de sauver la mise : engager un élément libre de tout contrat ( ou peut-être Didier Drogba si ce dernier résilie son contrat à Shanghai) ou bien attendre le mercato hivernal du mois de janvier. Pas évident de choisir...

Du côté des partants, on notera quelques départs notables comme ceux de (Grêmio, fin de contrat), (Fiorentina, 2 millions), (Newell's Old Boys, fin de contrat), (, 6 millions), (, fin de contrat), (West Ham, prêt) et bien sûr le bison batave (, 1 million). Au final, les Reds ont beaucoup dégraissé en faisant partir des éléments sur lesquels Brendan Rodgers ne comptait pas pour former son onze titulaire.

Du changement à Tottenham !


Luka Modric
A la suite du départ d', le board a choisi de nommer . Bien entendu, les deux hommes n'ont pas la même manière de fonctionner que ce soit sur ou en dehors des terrains. Le Portugais s'est efforcé de demandé à ses dirigeants de recruter bon nombre de joueurs. Les mouvements à retenir concernent (Lyon, 15 millions bonus compris), (, 8, 5 millions d'euros), (, 10 millions), (, 7 millions) ou encore (Fulham, 19 millions).

Ceux qui ont fait leurs valises à White Hart Lane sont vraiment nombreux. En premier lieu, il faut parler de (40 millions bonus compris, Real Madrid) ou encore (, 13 millions) dont les ventes ont permis de renflouer les caisses... même si elles ont affaibli l'effectif. Au sujet du milieu offensif croate, force est de constater que le feuilleton de son transfert nous a tenu en haleine pendant plusieurs mois... C'est assurément un des transferts majeurs du marché des transferts estival. Toujours au rayon des départs, notez qu'un certain nombre de joueurs ont dû mettre les voiles (Corluka, G. Dos , King, Kranjcar, Nelsen, Pienaar, Rose, Saha...) sans demander leur reste.

Les autres gros transferts non cités (plus de 5 millions d'euros) :

Everton : Kevin Mirallas (Everton, 7,5 millions d'euros), Steven Pienaar (Tottenham, 5,75 millions).

Newcastle United : Vurnon Anita (Ajax Amsterdam, 8,5 millions).

Queens Park Rangers : Esteban Granero (Real Madrid, 8 millions).

Southampton : Gaston Ramirez (Bologne, 15 millions), Jay Rodriguez (Burnley, 8,6 millions).

Sunderland : Steven Fletcher (Wolverhampton, 17,7 millions).

Swansea : Pablo Hernandez (Valence, 7 millions).

West Ham : Matthew Jarvis (Wolverhampton, 13 millions), Modibo Maïga (Sochaux, 6 millions).

Wigan : Ivan Ramis (Majorque, 6 millions)
Article précédent Arsenal : Wilshere bien... Article suivant Arsenal : Diaby n'est p...