Ligue 1 : le mercato des outsiders !

Voici le résumé du marché des transferts en ce qui concerne les outsiders de notre championnat, autrement dit : , Saint-Étienne, Rennes et . Vous pouvez, bien entendu, lire le "Bilan du mercato en Ligue 1" si vous voulez un aperçu complet du mercato dans l'Hexagone !

Romain Hamouma

Les Girondins de Bordeaux ont terminé la saison dernière à la cinquième place et ont donc obtenu un précieux sésame pour la Ligue Europa. Fait assez rare pour être signalé, le club aquitain n'a pas recruté un seul joueur pendant le marché des transferts ! L'entraîneur a fait savoir rapidement que l'écurie au scapulaire n'avait pas d'argent pour se renforcer. Seuls quelques départs ont été enregistrés au Haillan (Ciani, S. Sané, Modeste, Krychowiak, Savic, Chevalier, Sala) où l'été a été vraiment très calme.

En ce qui concerne Rennes, trois recrues ont débarqué chez les Rouge et Noir (S. Diallo, Makoun et Alessandrini). C'est au rayon des départs que le club breton a été assurément le plus actif jusqu'au 4 septembre à minuit (Kembo-Ekoko, Brahimi, Mangane, Doumbia, Tettey, Dalmat, Hadji, Boukari, Carrasso, Boukaka, Boyer, Rouger, N'Diaye, Julienne). Fort heureusement, le milieu de terrain est finalement resté au Stade de la route de Lorient ce qui est loin d'être un maigre lot de consolation.

A défaut de se qualifier en Ligue Europa, Saint-Étienne a tenté de gérer au mieux cette période estivale. Les Verts ont fait un recrutement assez intelligent dans l'ensemble (Cohade, Clerc, Pogba, Hamouma, ) tout en allégeant considérablement la masse salariale (Saadi, Sako, Marchal, Sinama-Pongolle, Batlles, Janot, Ebondo, Kitambala, Ravet, , Néry, N'Daw, , Cros) via des prêts ou des transferts/départs définitifs.

Les Violets de Toulouse n'ont pas tenté beaucoup de choses pendant ce mercato. Trois arrivées ont tout de même été concrétisées à temps (Blondel, Zebina, Djalo). Dans l'autre sens, un dégraissage logique est intervenu (Machado, Congré, Bulut, Fofana, Riou, Devaux, Loustallot, Soukouna, Cakin). Le président ne voulait pas se retrouver dans le collimateur de la DNCG, autrement dit le gendarme financier du football français.
Article précédent Rappel : tous les "Bila... Article suivant Bordeaux, Carrasso : "U...