Friedel tente de calmer les ardeurs de Lloris !

Arrivé en provenance de l'Olympique Lyonnais, ne doit pas s'attendre à atterrir à avec un statut de gardien de but titulaire. Au contraire, sa place est loin d'être assurée et le portier de l'équipe de France va devoir résister à la détermination de .

Brad Friedel

Tout récemment, disait maintenir sa confiance en Brad Friedel malgré l'officialisation de l'arrivée d'Hugo Lloris. Désormais, ce sont les déclarations du vétéran américain (41 ans) qui doivent jeter un froid sur les ambitions londoniennes de l'ancien gardien de but de l', qui a rejoint les Spurs pour les quatre prochaines saisons. Présent à White Hart Lane depuis 2011, celui qui est passé par Blackburn et n'a nullement l'intention de céder son trône.

"Hugo Lloris est le gardien numéro un en France. Il vient avec la volonté de jouer, a t-il reconnu dimanche lors d'un entretien accordé à Sky Sports. Ce sera une compétition amicale. Vous devez comprendre qu'Hugo sera un coéquipier et pas un ennemi. Mais je veux jouer et c'est toujours ce que j'ai souhaité. Je ne signe pas un contrat pour ne pas jouer." Sous contrat jusqu'en 2013 avec Tottenham, Brad Friedel réussit, malgré le début de saison délicat de son équipe (2 nuls, 1 défaite), de solides prestations qui prouvent que Lloris va avoir du pain sur la planche pour le déloger.

Signe qui ne trompe pas, et , deux gardiens des plus expérimentés en , sont barrés à ce poste depuis l'explosion de Brad Friedel. "Hugo Lloris va venir et il va y avoir à mon avis un très bon gardien. C'est une situation délicate car cela prend du temps pour apprendre. Nous avons quatre gardiens de grande qualité." Malgré cette tentative d'apaisement et ce message de sérénité, Brad Friedel n'a pas caché son optimisme pour la suite : "En ce moment, je crois savoir que le numéro un c'est moi, comme l'a annoncé l'entraîneur." A Hugo Lloris de renverser la hiérarchie chez les Spurs.
Article précédent Ces joueurs qui ont pou... Article suivant Atletico Madrid : Arsen...