Lille prêt à sauver le soldat Mexès en janvier ?

La situation de au est vraiment très difficile depuis le début de la saison. Le défenseur central n'a pas fait une seule apparition au sein de l'équipe première des Rossoneri. Du coup, son avenir en Lombardie s'assombrit au fil des jours.

Philippe Mexès

Un nouveau fournisseur pour les clubs français ? Durant les années 90, les dirigeants des écuries tricolores déploraient souvent le fait que le Milan AC achète leurs meilleurs éléments ou leurs jeunes joueurs prometteurs. Aujourd'hui force est de constater que la tendance est en train de s'inverser ! Après avoir accepté de vendre et au lors du dernier mercato estival, les Rossoneri pourraient vendre Philippe Mexès à... selon les informations recueillies par La Gazzetta dello Sport. En effet, les Dogues voudraient dérouler le tapis rouge au défenseur central âgé de 30 ans qui ronge son frein à San Siro.

Après avoir disputé l'Euro avec l'équipe de France, le footballeur formé à pensait pouvoir embrayer et s'imposer durablement au Milan AC. Mais à cause d'une énième blessure au niveau du genou, Philippe Mexès n'a pas pu effectuer normalement la préparation estivale. Du coup, l'entraîneur ne s'est toujours pas appuyé sur lui... même si à l'heure actuelle le natif de est disponible. Même s'il a dit récemment vouloir se battre afin de regagner sa place dans le onze titulaire, Philippe Mexès pourrait voir d'un bon oeil un départ en janvier. Un retour en France pourrait l'intéresser au plus haut point surtout que le Losc est devenu au fil des années un club très solide en .

Mexès ne fait pas l'unanimité


Par ailleurs, cela lui permettrait peut-être de revenir dans le bon wagon chez les Bleus. Pour le moment, le sélectionneur compte sur la paire Yanga-Mbiwa/Sakho et le technicien ne changera pas ses plans à moins bien sûr qu'un de ces deux éléments passe au travers respectivement à et/ou au PSG. Du côté des dirigeants du Milan AC, on peut dire sans trop s'avancer que le départ de "Philou" ne serait pas mal vécu, bien au contraire même. A San Siro, l'ancien pilier de l'AS Rome touche une rémunération annuelle royale d'environ quatre millions d'euros alors que ses performances n'ont pas toujours été brillantes.

Le fait de le revendre permettrait à coup sûr de faire une plus-value puisque les Rossoneri n'avaient pas déboursé un seul euro pour le recruter lors de l'été 2011. La vente de Philippe Mexès pourrait permettre, dans la foulée, aux Lombards de recruter un nouveau défenseur central. Les pistes qui mènent à (Montpellier) et (OM) sont toujours d'actualité surtout que ces footballeurs continuent d'enchaîner les bonnes performances. Alors quid d'un transfert retentissant de Philippe Mexès à Lille cet hiver ?
Article précédent Lille, Garcia : "On n'a... Article suivant Lille : Seydoux fait un...