Les Merlus n'ont pas un appétit de requin

De toute évidence, l'équipe de Lorient est la très belle surprise de ce début de saison en . Les Merlus sont sur le podium et c'est franchement mérité. Malgré cela, l'entraîneur ne s'enflamme pas.

Christian Gourcuff

Une pré-saison qui inquiétait les supporters. La campagne de matches amicaux disputés par Lorient afin de préparer au mieux cet exercice 2012/2013 était tout sauf rassurante. Les Merlus n'ont gagné qu'un seul match... sur sept (2-1 contre Vannes) et ce bilan (1 victoire, 5 nuls, 1 défaite) indiquait que les Bretons n'avaient pas engrangé de la confiance avant le coup d'envoi du championnat. Mais une fois encore, "le sorcier lorientais" Christian Gourcuff a su trouver la formule idéale et les bons mots afin de booster ses troupes. Après avoir pris quatre points sur six contre le (2-2) et (2-1), excusez du peu, le FCL a lâché un peu de lest contre un promu, (2-2), avant de pulvériser (3-0) et de gagner le derby sur la pelouse de Rennes (1-2).

Du coup, Lorient occupe la troisième place du classement en Ligue 1 après avoir pris onze points sur quinze. Même si son équipe se retrouve sous les feux de la rampe actuellement, Christian Gourcuff reste prudent. Le technicien pense qu'il a "suffisamment d'expérience dans le foot pour savoir que l'humilité est une qualité essentielle". L'entraîneur sait que lui et surtout ses joueurs ne doivent pas se voir trop beaux. "Il ne faut pas se prendre à Lorient pour ce qu'on n'est pas. Beaucoup de clubs se sont brulés les ailes à vouloir sauter des étapes", a-t-il justement rappelé sur les ondes de la radio RMC. Pour lui, il est encore trop tôt afin de faire un premier bilan sérieux. "Le classement n'est pas significatif car cela ne fait que cinq journées." Toutefois, il reconnaît que le fait d'avoir pris onze points "dans l'optique du maintien" est une très bonne chose.

Un mercato très bien géré


Afin d'expliquer ce début de saison en fanfare, Christian Gourcuff a bien entendu parlé du recrutement estival des Merlus. Les venues de (Dijon), (), () et (Monaco) ont clairement permis de bonifier son effectif. Par ailleurs, "le sorcier lorientais" a le sentiment que son équipe a "beaucoup gagné en maturité par rapport à la saison dernière" et cela se ressent énormément sur le terrain. A moins d'une catastrophe, on ne voit pas ce que pourrait entraîner la chute de Lorient en à l'issue de la saison. Ce groupe a de la qualité à revendre et les nombreux éléments expérimentés (Audard, Baca, Mareque, Le Lan, Jouffre, Giuly, Romao, Aliadière) permettent aux jeunes de ne pas trop se disperser. Qu'on se le dise, "La Folie des grandeurs" n'est vraiment pas perceptible à Lorient malgré les résultats positifs !
Article précédent Lorient, Gourcuff : "Je... Article suivant Lorient, Gourcuff : "C'...