Des noms fusent à tout va pour remplacer Allegri

Le crédit dont bénéficie au s'amenuise au fil des jours. Le coach des Rossoneri doit impérativement trouver des solutions afin de relancer son équipe qui patauge dans la semoule. Les dirigeants lombards songeraient déjà à quelques noms de remplaçants potentiels... juste au cas où.

Josep Guardiola

Les tifosi au bord de la crise de nerfs. Si on fait un premier bilan de la saison du Milan AC, force est de constater que les Rossoneri sont loin d'être performants. A part la victoire contre en (1-3), les résultats du club lombard à San Siro sont très inquiétants : défaites contre la Sampdoria (0-1) puis l' (0-1) en championnat et match nul face à (0-0) en . On est en droit de se demander si les dirigeants du club italien n'ont pas manqué de mordant lors du dernier mercato estival. Plusieurs joueurs qui ont fait leurs preuves au haut niveau depuis belle lurette ont quitté Milanello (Ibrahimovic, T. Silva, Cassano, Gattuso, Inzaghi, Nesta, Oddo, Seedorf, Van Bommel).

Les recrues majeures (Acerbi, , Constant, , Montolivo, Niang, Pazzagli, Pazzini, Traoré, Zapata, De Jong) n'ont pas encore réussi à prendre vraiment leurs marques au Milan AC. Mais cela n'explique pas tout pour une partie des tifosi. Ces derniers se demandent si l'entraîneur Massimiliano Allegri n'arrive tout simplement plus à trouver la bonne recette afin de constituer un onze titulaire capable de rivaliser avec les meilleurs en Italie et sur la scène européenne. A en croire La Gazzetta dello Sport, l'ex-coach de , , Grosseto ou encore du pourrait être débarqué à l'issue du week-end prochain.

Guardiola, le rêve du Milan AC


En clair, une défaite synonyme de nouvelle contre-performance face à l' (4e journée du Calcio) précipiterait sa chute. Le fait d'avoir gagné le Scudetto et la Supercoupe d'Italie en 2011 ne suffirait pas à le sauver. Apparemment, les décideurs lombards auraient déjà identifié des personnes susceptibles de prendre sa place. Ainsi le duo - pourrait entrer en piste. Le premier officie actuellement en tant qu'adjoint tandis que le second, qui a pris sa retraite sportive cet été, s'occupe de l'équipe des moins de 16 ans. Les deux hommes jouissent d'une cote de popularité énorme à San Siro et ils pourraient prendre en charge le groupe professionnel sans énerver encore plus les fans.

En plus de ce tandem, d'autres noms sortiraient du lot de l'autre côté des Alpes : ceux de (sélectionneur des Espoirs italiens), () et bien entendu . Les deux premiers cités sont sous contrat et donc le président du Milan AC, , devrait sûrement indemniser la Fédération transalpine ou le club russe afin de les déloger. En revanche, l'ex-entraîneur espagnol qui a tout gagné avec le est libre de tout engagement. Même s'il souhaite profiter d'une année sabbatique, "Pep" n'a jamais exclu de rendosser le costume de coach avant l'été 2013. En attendant, Massimiliano Allegri peut se ronger les ongles avant la rencontre face aux Zebrette qui traversent aussi une mauvaise passe (17e place en Serie A).
Article précédent Milan AC : Robinho évoq... Article suivant Ganso dit non à l'Europ...