Newcastle, un révélateur européen pour Bordeaux

Dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules de l', se déplace à St James's Park pour y affronter . Une rencontre qui permettra aux Girondins de se tester sur la scène continentale, eux qui n'ont pas perdu le moindre match officiel depuis le début de la saison.

Yoan Gouffran

Si certains voient souvent l'Europa League comme une compétition de seconde zone, des matches comme l'affrontement entre Bordeaux et Newcatsle prouvent qu'elle ne regroupe pas que des petits clubs aux noms imprononçables. Après être facilement venus à bout de Bruges dans leur antre de Chaban-Delmas (4-0), les Girondins vont être confrontés à leur premier vrai test européen. D'autant plus que les Magpies n'ont pas réussi à faire mieux qu'un match nul contre les Portugais du Maritimo (0-0), et n'ont donc pas intérêt à laisser filer des points à domicile s'ils veulent finir premier de ce groupe D.

Fort de son succès contre l'Olympique Lyonnais (0-2), va probablement aborder de la même manière cette rencontre face aux coéquipiers de . Cela signifie qu'il y a de fortes chances pour que la défense à cinq soit à nouveau alignée. Cette dernière a le mérite de rassurer les Bordelais, qui n'ont toujours pas été battus depuis le début de l'exercice 2012/2013. Pour le technicien girondin, cette invincibilité est d'ailleurs un objectif à préserver. "C'est un challenge de rester invaincu le plus longtemps possible. A Newcastle, on s'attend à un match difficile mais nous irons là-bas pour gagner. La coupe d'Europe est un objectif important pour nous", a déclaré Gillot en conférence de presse. Comme pour rappeler une fois de plus qu'il n'est pas question de prendre cette rencontre par-dessus la jambe.

Il ne faudra cependant pas passer son temps à subir. Car face aux atouts offensifs de Newcastle, à l'image d'un auteur de six buts en autant de rencontres de , l'attentisme sera fatal aux Marine et Blanc. Ce match devrait aussi être l'occasion de voir à nouveau évoluer . Le milieu offensif formé en Gironde est souvent utilisé par en Europa League, à défaut d'être un titulaire indiscutable en championnat. Mais pour que ces retrouvailles restent un bon souvenir, il faudra que les coéquipiers de rapportent au moins un point du Nord de l'Angleterre.
Article précédent Newcastle : Cabaye se m... Article suivant OL, OM, Bordeaux : dur ...