Diawara, entretien d'un retour annoncé

Cette fois, voit le bon bout. Absent des terrains pendant sept mois en raison d'une rupture des ligaments croisés du genou droit, le défenseur sénégalais est en passe de retrouver la compétition avec l'Olympique de . Dans une interview accordée dimanche à La Provence, le joueur de 33 ans a confié ses impressions.

Souleymane Diawara

Que ce fut long. Touché au genou droit le 24 mars dernier contre , Souleymane Diawara, opéré le mois suivant, a pris son mal en patience pour signer son retour vendredi dernier lors d'une opposition remportée par les pros marseillais sur l'équipe réserve (3-2). "Ça s'est bien passé. C'était un peu dur physiquement sur la fin, j'ai tiré la langue les dix dernières minutes, mais j'ai retrouvé de bonnes impressions, a-t-il affirmé. En plus, je n'ai pas eu trop d'appréhension au niveau des sauts et des tacles. Et les sensations au genou ont été parfaites."

"Ce premier match d'entraînement m'a fait du bien physiquement, maintenant c'est bien d'enchaîner contre Istres. On a beau s'entraîner, ça ne remplace jamais les matches", précise-t-il. Mardi prochain, cet affrontement face au voisin provençal doit encore en dire plus sur sa condition physique et sa capacité à retrouver toutes ses sensations. Car pour l'ancien footballeur des Girondins de , pilier d'un OM champion de France en 2010, il ne s'agit pas de précipiter les étapes. Considérer sa présence acquise pour le déplacement à dimanche prochain n'est pas encore à l'ordre du jour, sauf "si mon genou est d'accord et que le staff veut bien de moi. Je ne sais pas encore, il ne faut pas que je m'enflamme. Mais si Dieu le veut, je réintégrerai le groupe."

Affirmant aujourd'hui être dans "un très bon état d'esprit", Souleymane Diawara n'a pas pu échapper à la question du début de saison canon de ses coéquipiers. "C'est presque parfait, plaisante-t-il. On a énormément travaillé en préparation, notamment avec Christophe Manouvrier et Faure (les préparateurs physiques, ndlr). Certains ont émis des doutes avec nos résultats en matches amicaux, mais c'était normal vu la charge de travail qui avait été digérée. J'espère que ça va continuer comme cela le plus longtemps possible." Finalement, n'est-ce pas le plus dur qui débute pour lui ? Titulaire dans l'axe avant sa blessure, il ne va pas falloir qu'il tarde pour regagner sa place. Élie Baup est-il prêt à tout chambouler pour le réintégrer ? Réponse dans les prochaines semaines.
Article précédent OM, Anigo : "Garder la ... Article suivant La CAN devrait inciter ...