Rennes : Costil défend le duo M'Vila-Mavinga

Le gardien de but rennais, , pense que le déferlement médiatique qui a eu lieu suite à la virée nocturne de cinq membres de l'équipe de France Espoirs avant le match décisif contre la Norvège (défaite 5-3, barrage retour de l'Euro 2013) était vraiment démesuré.

Benoît Costil

A ses yeux, cela ne sert à rien de pointer constamment du doigt et qui faisaient partie des Bleuets ciblés. "Voilà, ils ont fait une erreur, ils ont conscience de leur connerie. Ils sont pénalisés (ils ne font plus partie du groupe professionnel jusqu'à nouvel ordre), ils sont touchés, leur image est écornée, mais j'ai bien aimé ce qu'a dit l'entraîneur de Saint-Etienne () : Ils n'ont tué personne. A un moment donné, ça a quand même pris des proportions... ils ont presque fait la une du journal de . C'est quand même incroyable ! Il y a des choses plus graves dans le monde", a expliqué le dernier rempart breton selon .
Article précédent Rennes : Jebbour ne reg... Article suivant Les Verts et le bon wag...