Guardiola voulait se séparer de 4 cadres au Barça

En mai dernier, a quitté le banc du après 4 ans de bons et loyaux services. Mais pourquoi une telle précipitation ? L'agent de joueurs, François Gallardo, a livré sa vérité dans les colonnes d'Intereconomia.

Pep Guardiola

4 joueurs à vendre... pour un seul départ


Quelques mois après son départ de Catalogne, pour une année sabbatique à New-York, Pep Guardiola n'a jamais autant fait parler de lui. Ainsi, alors que nombre de joueurs, tels que ou , se montrent régulièrement nostalgiques de la triomphante "ère Guardiola" [Pep Guardiola a remporté 14 titres sur 19 possibles lors de son passage sur le banc du entre 2008 et 2012, nldr.], d'autres sont plus discrets sur le sujet.

Ainsi, pour le très influent agent de joueurs, François Gallardo, Guardiola avait ses têtes de turc dans le vestiaire, où plutôt des joueurs surlesquels il ne comptait plus vraiment. "Guardiola a imposé ses conditions à [le président du FC Barcelone, ndlr.] pour prolonger. Il y avait entre autres la vente de quatre joueurs : Alves, Piqué, Fabregas et Villa. Pep sentait que Dani (Alves), Gérard (Piqué) et Cesc (Fàbregas) n'étaient pas impliqués. était inclus uniquement pour des raisons sportives. Guardiola s'est surtout senti trahi par Cesc sur le plan humain : il a tout fait pour qu'il vienne, il lui a tendu la main et Fabregas l'a laissé tombé", a ainsi confié Gallardo au très sérieux Intereconomia.

Pep Guardiola dans le faux ?


La déclaration de François Gallardo fend quelques peu la communication toujours très mesurée du FC Barcelone. Les remous de vestiaires ne sont-ils pas l'apanage du ? Cependant, avec cette unique déclaration de cet agent de joueurs, la question se pose sur les desseins qu'aurait eu Guardiola si ce dernier était resté une année de plus sur le banc du Barça. Ainsi, le technicien catalan aurait fait l'impasse, pour un obscur différend, sur , l'un des meilleurs joueurs de l'effectif blaugrana en ce début de saison (2 buts et 5 passes décisives en ). Concernant David Villa, l'attaquant de la Roja progresse à chaque journée après une longue absence des terrains. Il se murmure cependant que Villa, 30 ans, ne fera pas de vieux os du côté du . La et seraient sur les rangs pour l'accueillir. Enfin, Dani Alves n'a pas été épargné par les blessures en ce début de saison alors que semble, en effet, et peut-être du fait de sa paternité, un ton en-dessous ces dernières semaines. Les voeux non exaucées de Pep vont-ils être préjudiciables au FCB ? Depuis le début de la saison, le Barça se porte aussi bien en Liga qu'en .
Article précédent Barça : Alves IN, Piqué... Article suivant Schalke : Afellay prêt ...