Exclu TM : Sortie de vestiaires... avec De Jong

Arrivé l'été dernier en Lombardie après quatre saisons à , le milieu néerlandais est devenu l'un des cadres des Rossoneri. Pour Topmercato, il évoque le début de saison poussif de son équipe et parle de son séjour milanais.
Nigel de Jong
Nigel de Jong, le a encore frôlé la correctionnelle à Palerme mardi soir, arrachant le nul (2-2) à quelques minutes de la fin du match...

Notre prestation a encore été moyenne. On s'en sort plutôt bien après une première mi-temps assez terne de notre part. On ne repart pas sans point, mais c'est vrai que depuis le début de saison, nous n'arrivons pas encore à enchaîner les bonnes prestations et à gagner des matches. Ça va venir petit à petit. La saison est encore longue.

Le début de saison du Milan AC est pour l'instant le plus mauvais depuis plus de 50 ans. Qu'est-ce qui manque à l'équipe pour enchaîner les victoires ?

Nous devons être plus réguliers et plus solides dans tous les secteurs de jeu. Nous n'avons pas encore effectué de match référence depuis le début de la saison, ce qui nous permettrait de prendre réellement conscience de nos capacités et de notre talent. Le groupe a aussi beaucoup changé à l'intersaison, il nous faut donc un peu de temps pour que des automatismes se mettent en place.

Nigel de Jong, comment se passe votre adaptation à Milan depuis votre arrivée au club l'été dernier ?

Je m'adapte plutôt facilement au club. C'est une institution, un grand club et je suis très fier de représenter les couleurs d'un tel monument du football mondial. Je donne mon maximum pour faire honneur à ce maillot et j'aimerais faire aussi bien que mes compatriotes néerlandais passés par le club, comme ou par exemple. Je n'ai pas fait le choix de venir à Milan par hasard. Je l'ai fait parce que c'est un club qui me faisait rêver étant plus jeune. Je me rappelle de l'époque des Van Basten, Baresi... C'était une équipe de rêve qui a marqué l'histoire du football.

Pouvez-vous nous parler de Stephan El Sharaawy, le nouveau phénomène du football transalpin ?

C'est un futur très grand. Il traverse une excellente période de forme et va encore progresser. Stephan a, au-delà de son talent, une énorme qualité : il est toujours à l'écoute car il veut apprendre. C'est un joueur très technique, qui doit encore bosser au niveau de sa capacité physique, mais je suis convaincu qu'il sera un très grand joueur. Un crack mondial. Il va encore marquer beaucoup de buts cette saison.
Article précédent Serie A : Les Rossoneri... Article suivant Milan AC, Allegri : "Le...

► Le zap foot de la semaine !

Commenter

Bonjour, nous testons un nouveau module de commentaires. Nous vous invitons donc à créer un nouveau compte si nécessaire. Ce nouveau système, également utilisé sur de nombreux autres sites, est plus convivial et nous permettra de mieux gérer les messages postés. Merci de votre compréhension. Retrouvez les derniers commentaires postés sur le site en cliquant sur le non "Top Mercato" ci-dessous