Gattuso et le cru milanais 2012-2013

Qui mieux que pour évoquer l'embarrassante situation de l'AC Milan ? Lors d'un entretien accordé ce lundi sur les ondes de RMC, le milieu de terrain italien a donné son avis sur son ancien club, qu'il a quitté cet été pour le FC Sion.

Gennaro Gattuso

Plus de 400 rencontres entre 1999 et 2012 et un palmarès qui laisse évidemment rêveur. Quand il s'agit d'évoquer l'AC Milan, Gennaro Gattuso sait de quoi il parle. San Siro, le footballeur de 34 ans y connaît les moindres recoins. Forcément, la 13e place actuelle de son club de coeur, qui vient de maintenir à son poste, ne le laisse pas insensible. "Bien évidemment, ce n'est plus l'AC Milan que j'ai connu pendant treize ans, a-t-il avoué. Le club a des ambitions un peu moins importantes pour des raisons économiques. Mais c'est une équipe de jeunes qui va repartir, j'ai confiance en eux."

"Quand je parlais de la baisse des ambitions, c'est cet aspect économique. Avec le départ d'Ibrahimovic et de , la masse salariale globale de Milan est passée de 200 millions à 150 millions d'euros. Heureusement que Milan a trouvé un club comme le pour conclure ces transferts de manière positive et rapide." N'empêche, les résultats tardent aujourd'hui à porter leurs fruits, la faute également à un recrutement qui pose question et que Gennaro Gattuso n'hésite d'ailleurs pas à critiquer. "La grande force des Milanais, c'est cette organisation, cette mentalité. Les joueurs ne devaient penser qu'au football car derrière, il y avait une organisation qui pensait à tout le reste, a reconnu le joueur aux 72 sélections avec la Squadra Azzurra. Si je suis parti, c'est que cet aspect a un peu disparu. Un exemple, quand Milan prend un jeune comme , certainement un très bon joueur, mais qui tous les jours accumule les bêtises. Il y a quelques années, le Milan n'aurait jamais fait l'erreur de prendre un joueur comme ça."

Mais Milan fait partie de l'histoire ancienne pour lui. Désormais, c'est au FS Sion, en , où il a signé un contrat de deux ans, qu'il compte s'épanouir. Malgré tout, il a avoué avoir été contacté pour faire partie du staff lombard. "On me l'a proposé, mais je suis engagé dans un projet très intéressant à Sion. Je suis une personne sérieuse, concède-t-il. Je veux me concentrer sur l'engagement que j'ai pris avec Sion et non pas abandonner ces personnes en cours pour retourner vers mon club de coeur. Dans le futur, pourquoi pas." On se dit que les supporters milanais ne seraient pas contre un tel retour.
Article précédent Allegri, oui mais jusqu... Article suivant Milan AC : ça se précis...